Urgent

Le président Tshisekedi raille les propos va-en-guerre d’Adolphe Muzito et du cardinal Ambongo

Redigé par Jovin Ndayishimiye
Le 20 janvier 2020 à 02:44

Le Président congolais Antoine Félix Tshisekedi Tshilombo en visite en Grande Bretagne où il participe à la conférence sur les investissements Grande-Bretagne -Afrique, a été prié de faire des déclarations du Cardinal fridolin Ambongo et de l’Ancien Premier Ministre Adolphe Muzito sur la soi-disante balkanisation de la RDC par le Rwanda.

Cardinal Fridolin Ambongo : Il n'a jamais digéré les combines réussies entre Kigali et le groupe politique qui a écarté de la présidence son dauphin Fayulu. Pour ce faire il peut tout inventer qui fasse mal au Rwanda ; une façon de se venger.

Sur les propos malheureux de quelques politiciens, Adolphe Muzito et religieux, Cardinal Fridolin Ambongo qui préconisaient que le Rwanda est entrain d’envahir le Congo, que pour ce faire il faut que la RDC déclare la guerre et annexe le Rwanda pour qu’il y ait la paix dans l’Est de la RDC,
"Jamais durant mon séjour à la Présidence de la République Démocratique du Congo, la RDC ne perdra aucun centimètre carré. Ces déclarations va-t-en-guerre sont émises par des gens qui n’ont rien à faire. Aux temps où nous étions dans l’opposition, nous n’avons jamais cherché une publicité gratuite en attirant les citoyens dans une propagande mensongère comme quoi il y a des gens qui veulent nous prendre notre terre", a dit Antoine-Félix qui trouve déplacés les propos du Cardinal Ambongo selon lesquels les pays situés au flanc Est de la RDC, le Rwanda, le Burundi et l’Uganda encouragent leurs citoyens à envahir cette partie Est de la RDC.

Adolphe Muzito : Il doit se positionner quelque part sur l'échiquier politique congolais. N'est-il pas le neveu des Gizenga qui ont été aux côtés de Kabila père dans les maquis mulélistes de Fizi au Nord du Katanga et Sud Kivu ?

Il a également raillé la sortie d’Adolphe Muzito qui parler d’apporter une solution définitive d’insécurité qui prévaut dans l’Est de la RDC par l’annexion du Rwanda qu’il considère comme source de tous les maux de son pays depuis plus de vingt ans.

Les propos de ces deux personnalités publiques avaient été reprises en écho par la diaspora congolaise de France, une trentaine de personnes membre de APARECO/Alliance des Patriotes pour la Refondation du Congo, avait, en fin de semaine,le 18 janvier, organisé des manifestations devant l’ambassade du Rwanda à Paris invitant le Rwanda à abandonner ce projet.

"D’où vient cette histhoire de balkanisation ? Qui leur a menti à ce sujet ? Ne leur prêtez pas l’oreille. C’est de la propagande de l’adversaire, des criminels qui veulent détruire notre pays", a dit Tshisekedi à la presse.
Un autre observateur politique congolais interrogé a requis l’anonymat. Il n’a pas de mots tendres envers ces personnalités publiques qui, pour lui, ne font pas ces déclarations-accusations contre le Rwanda à la légère.

Honoré Ngbanda, homme de confiance du Maréchal Mobutu

"Je me disais que l’auteur de la schizophrénie paranoïde de la fameuse ’BALKANISATION’ devenue hymne national du tandem " MUZITO-FAYULU" n’est autre que le fameux TERMINATOR, dénommé " HONORÉ NGBANDA".
Non satisfait de l’impunité dont il jouit malgré les crimes qu’il a commis sous l’ère Mobutu, ainsi que son rôle dans la création des NALU/National Army for Liberation of Uganda, installation des EX-FAR et INTERAHAMWE, sans parler des soutiens aux diverses rébellions qui ont écumé cette région n’épargnant quasi aucun pays voisin, il récidive pour la millième fois en voulant saborder les efforts inespérés de rétablissement de la paix à l’Est du pays, et de l’Autorité de l’Etat qui a été mise à mal entre autre par ce fameux TERMINATOR et son Maître", a-t-il dit.
"Cette manipulation a assez duré, et heureusement que FATSHI permet d’éventrer ce boa et vider cet abcès purulent", a ajouté cet Observateur fier de son président qui veut pacifier l’Est de la RDC et vilipender tous les politiciens tricheurs.

Entre Kagame et Tshilombo c'est une idylle politique qui est appelée, après le ratissage sécuritaire de l'Est de la RDC, à dynamiser une coopération bilatérale rwando-congolaise avec la conduite de gros projets gaziers et autres énergies du lac Kivu, de chemin de fer, d'un corridor de commerce win-win entre la RDC et le Rwanda...

Interrogé, le Dr Raymond Awazi, Représentant légal de l’Association de la diaspora congolaise au Rwanda, "au Rwanda ou ailleurs, de telles personnalités publiques qui prêchent la haine entre les peuples doivent tout simplement répondre de leurs actes langagiers devant la conscience collective".

Dr Raymond Awazi, Pédiatre, Président de la Diaspora congolaise au Rwanda. Pour lui, les auteurs des discours de la haine et mensongers devraient être traduits en justice

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité