Urgent

Le Président Kagame s’est entretenu avec la Procureure de la CPI

Redigé par IGIHE
Le 17 février 2019 à 11:28

Alors qu’il participait à la 55ème Conférence annuelle sur la sécurité internationale dite “Munich Security Conference” en Allemagne, le Président Kagame a rencontré la Procureure de la CPI/Cour Pénale Internationale, ICC, Mme Fatou Bensouda.

Cette conférence a regroupé plus de 450 participants dont 35 Chefs d’Etat et de Gouvernement, 50 Ministres des Affaires Etrangères et plus de 30 Ministres de la Sécurité.

De quoi ces deux personnalités ont-ils discuté ? Le Président du Rwanda s’est montré à plusieurs reprises très critique à propos des pratiques de la CPI jugées partiales en défaveur de l’Afrique.

Déjà en avril 2018, à la 2ème journée de la réunion “Ibrahim Governance Weekend” tenue à Kigali, le Président Paul Kagame avait critiqué les méthodes de travail de l’ICC. Il avait dit que cette Cour avait été instituée pour tout le monde, mais qu’elle est devenue, à la fin, une exclusivité négative pour l’Afrique, quand seuls les africains sont jugés mais jamais leurs complices non africains.

“Au moment d’instituer cette Cour, ils auraient dû dire qu’elle jugerait exclusivement les Africains. Je ne soutiens pas l’impunité, mais il y a lieu de se demander comment se fait cette justice et si réellement c’en est une”, a dit le Président Kagame.

C’est dans ce cadre que le Rwanda n’a pas ratifié les accords de l’ICC. Les 34 pays africains signataires des dits accords ont fait observer qu’ils sont les seuls sur lesquels la Cour s’acharne et qu’elle est devenue un instrument de harcèlement de l’Afrique par des pays puissants de l’Occident .


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité