Urgent

Le Président du Sénat rwandais Bernard Makuza félicite l’Allemagne pour sa position sur le génocide.

Redigé par igihe
Le 11 avril 2019 à 03:30

Le Président du Sénat, Bernard Makuza, a appelé le monde à suivre l’exemple de l’Allemagne et à promulguer des lois réprmant les crimes de génocide et aux autres crimes contre l’humanité.

Makuza a fait cette déclaration devant une délégation de haut niveau de la Rhénanie-Palatinat allemande venue s’associer aux Rwandais à l’occasion du 25ème anniversaire du génocide des Tutsi de 1994.

M. Makuza a également félicité l’Allemagne pour avoir veillé à ce que les FDLR, une organisation terroriste, soit tenue pour responsable, ajoutant qu’il était nécessaire de travailler ensemble pour déraciner l’idéologie du génocide et l’extrémisme à travers le monde.

« Nous voudrions également réitérer l’importance de travailler ensemble pour neutraliser les négationnistes et les révisionnistes du génocide. L’Allemagne qui mène cet effort en Europe, devrait servir d’exemple à d’autres pays », a-t-il déclaré.

M. Makuza a également informé la délégation des ambitions de développement du Rwanda, mais a reconnu qu’il restait encore beaucoup à faire.

« Nous avons choisi d’éradiquer la pauvreté, de rester fermes sur la voix de la bonne gouvernance pour nous imposer le sens de la responsabilité, de la tolérance zéro à la corruption. Cela nous a transformés et améliorés. Nous savons que nous avons encore un long chemin à parcourir et que des défis nous attendent, mais ensemble, nous les vaincrons », a-t-il déclaré.

Il a souligné que des partenaires tels que l’Allemagne et l’État de Rhénanie-Palatinat, qui apportent enseignements, compétences et opportunités, ont contribué au développement socio-économique du pays au fil des ans.

Le Ministre allemand de l’Intérieur, qui est également le chef de la délégation, Roger Guenter Josef Lewentz, a salué les progrès réalisés dans la promotion de l’unité et de la réconciliation mais aussi les progrès accomplis par le Rwanda au cours des 25 dernières années.

« Je suis impressionné par la manière dont les Rwandais ont tracé la voie à suivre. Vous devriez être incroyablement fiers de la manière dont les auteurs et les survivants du génocide travaillent main dans la main, côte à côte, pour reconstruire leur pays », a-t-il déclaré.

Il a évoqué l’importance des relations entre le Rwanda et la Rhénanie-Palatinat, en soulignant que les deux pays avaient d’autres occasions de travailler encore plus ensemble.

« Les relations entre le Rwanda et la Rhénanie-Palatinat sont la preuve qu’un bon partenariat entre l’Europe et l’Afrique est possible. Nous pouvons travailler ensemble dans de nombreux domaines mutuellement bénéfiques. J’ai beaucoup appris au cours des trois derniers jours et je dois revenir pour mieux comprendre », a-t-il déclaré.

Source : New Times.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité