Urgent

Le Ministre Shyaka (Administration) inaugure AIMF et prône un regain d’ activités commerciales de l’espace CEPGL

Redigé par IGIHE
Le 3 juin 2019 à 03:28

Ce samedi 1er juin 2019, les travaux de la 89ème AG de l’AMF (Association Internationale des Maires Francophones) démarrent dans la Salle de Conférence de la Mairie de la Ville de Kigali. Ce premier jour s’organise autour de la fraternisation des maires des villes du Rwanda et de la RDC. Les maires de Kigali, Rubavu et Kamembe , côté Rwanda, ont pu deviser avec leurs homologues de Bukavu, Lubumbashi, Goma et autres, côté RDC Congo. Le thème du jour : vivre ensemble a été largement commenté par les maires et le Ministre rwandais de la Gouvernance locale, Prof Shyaka, invité d’honneur de la session.

Prof Anastase Shyaka, Ministre Rwandais de la Bonne Gouvernance. Il prononce une allocution très pathétique sur "le vivre ensemble"

"On va agir ensemble dans la sous région des Grands Lacs. Il n’y a pas d’unité que les démons peuvent détruire. Nous sommes l’évidence on ne peut plus parlante de la force, de la volonté de vivre ensemble qui nous anime", a indiqué Prof Shyaka Anastase, dans son allocution de circonstance saluant en passant une diplomatie activée de la région avec la rencontre au sommet Kagame (Rwanda)-Tshisekedi (RDC)-João Lourenço (Angola) qui est une expression politique vivante du vivre ensemble en question pour les peuples de cette Afrique-ci.

Une photo d'ensemble des maires autour de Chantal Rwakazina, Maire de la Ville de Kigali au premier plan et en jupe courte bariolée

Le Ministre rwandais de l’Administration Locale, Prof Shyaka Anastase, n’a aucun doute sur le nouveau vent qui anime les relations de bon voisinage. Il est confiant dans la relance et l’amélioration des échanges commerciaux entre les habitants du Rwanda, du Congo-Kinshasa et du Burundi.

Une photo d'ensemble des maires autour de Chantal Rwakazina, Maire de la Ville de Kigali au premier plan et en jupe courte bariolée

Pour lui, cette réunion des autorités de base à pour objectif de parvenir à une paix durable fondée sur les villes et leurs dirigeants, sans oublier leurs habitants.
“Les habitants de nos pays respectifs ont besoin de la paix, la sécurité, le bien-être, et la liberté de circuler et de traverser la frontière pour pouvoir faire leur commerce”, a-t-il rappelé.

"C’est comme si le destin veut nous dire que les maires, les jeunes, les femmes et l’école peuvent construire une paix vraiment durable, véritable force motrice pour notre développement. C’est une nouvelle aventure que nous entendons soutenir et faire passer aux générations futures", a ajouté le Ministre fier de cette AIMF (Association Internationale des Maires Francophones) pour son thème essentiel du "Vivre ensemble".

M.Meschak Balubi, Maire de la Ville de Bukavu, président de la délégation congolaise. Il a apprécié le fait que le vivre ensemble n'est pas un vain slogan entre les villes jumelles de Kamembe/Rusizi (Rwanda) et Bukavu (Sud Kivu de la RDC)

Meschak Bilubi, Maire de Bukavu et Président de la Délégation congolaise aux assises d’AIMF Kigali soulève une autre dimension du "Vivre ensemble". "Dans notre quête du ’Vivre ensemble’, nous allons participer activement aux fora traitant de la question d’éradication des poches d’insécurité qui abritent les groupes armés qui menacent la sécurité des pays voisins", a-t-il dit faisant allusion à une campagne menée contre les FDLR et autres mouvements armés rwandaise, burundais ou ugandais opérant dans l’Est de la RDC.

Cela a fait dire au Ministre Shyaka que pour lutter contre les mouvements armés dans la région, "L’Association Internationale des Maires Francophones constituent un véritable pont pour la paix. L’AIMF et les Maires peuvent prévenir tout ce qui peut violer la sécurité transfrontalière."

Pierre Baillet, Secrétaire Permanent de l'AIMF

Au cours de la séance de sport bimensuel de ce dimanche 2 Juin 2019 et à laquelle les maires francophones de Lubumbashi, Goma, Bukavu (RDC), de Brazzaville (Congo), Libreville (Gabon), Ouagadougou (Burkina Faso), Saint Denis (Iles de la Réunion), Saint Louis (Sénégal), ... on lisait la liesse de cette fête sportive francophone où une course cycliste interafricaine se déroulait en même temps que des exercices de gymnastique se faisaient sur l’esplanade de la RRA (Office National rwandais des Recettes) de Kimihurura, un quartier centre-nord de Kigali.

Les maires participent au sport collectif bimensuel de Kigali de ce 2 juin 2019 sur l'esplanade de la RRA (Office Rwandais des Recettes)
Plus de 5 mille sportifs ont accompagné les maires francophones au sport collectif bimensuel de ce 2 juin 2019
Une compétition cycliste est organisée dans la foulée à l'occasion pour les jeunes originaires des Mairies francophones d'Afrique

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité