00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Le Ministre Claver Gatete convoqué au Sénat pour irrégularités dans la passation de marchés publics

Redigé par IGIHE
Le 3 décembre 2014 à 11:24

Le Ministre de l’Economie, Finances et planification, Amb. Claver Gatete, est apparu ce 2 décembre 2014 devant la Plénière du Sénat pour s’expliquer sur les irrégularités observées dans la procédure de passation des marchés publics. Il lui a été demandé de produire des explications écrites après avoir longuement produit des explications verbales.
Cette procédure irrégulière concernait la passation de marchés publics non prévus, le déblocage de fonds supplémentaires avoisinant les montants prévus (...)

Le Ministre de l’Economie, Finances et planification, Amb. Claver Gatete, est apparu ce 2 décembre 2014 devant la Plénière du Sénat pour s’expliquer sur les irrégularités observées dans la procédure de passation des marchés publics. Il lui a été demandé de produire des explications écrites après avoir longuement produit des explications verbales.

Cette procédure irrégulière concernait la passation de marchés publics non prévus, le déblocage de fonds supplémentaires avoisinant les montants prévus initialement, des prix prohibitifs au désavantage de l’Etat, accorder des marchés publics à des individus visiblement incapables sous prétexte qu’ils auront offert des termes de référence plus attrayants.

Les sénateurs ont déclaré que l’Etat a dû débourser une somme d’un milliard de francs à cause de ces erreurs.

Partant de l’analyse faite du Rapport annuel 2012-2013 de l’Office de l’Ombudsman, les Sénateurs trouvent fausses les explications du Ministre montrant que le Gouvernement a renforcé la capacité de ses agents commis à l’Office des Marchés Publics, que des erreurs dans l’exercice de ses fonctions vont diminuant année après année.

Les sénateurs n’ont pas été convaincus de la bonne évolution de cet Office qui peut se permettre d’accorder "plus de 65% de fonds supplémentaires à un marché public contracté au moment où la loi ne prévoit que 20% seulement de la valeur initiale comprise de commun accord par les deux parties".

Les sénateurs ont également reproché au Ministre le fait que des marchés publics sont passés sans préalablement avoir analysé la praticabilité du projet qui, à la longue, engloutit des sommes faramineuses sans pour autant donner des résultats probants. Pour exemple, ils ont parlé du Projet de Télécommunication Kalisimbi et de certains barrages hydroélectriques.

Néanmoins, le Ministre Claver Gatete a donné des stratégies conçues pour que de telles erreurs ne sont répètent plus. Parmi elles, il a parlé de formation de professionnalisation en matière de passation de marchés publics.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité