Le même virus à l’origine de la schizophrénie et de la mononucléose ?

Redigé par IGIHE
Le 17 janvier 2019 à 12:17

Des chercheurs américains ont établi un lien la schizophrénie et le virus d’Epstein-Barr (EBV), responsable de la mononucléose infectieuse.

Le Dr Robert Yolken, professeur en neurovirologie au Johns Hopkins Children’s Center de Baltimore (Etats-Unis) vient de découvrir un lien entre la schizophrénie et le virus d’Epstein-Barr (EBV), un virus extrêmement courant, responsable, entre autres, de la mononucléose.

Pour établir ce lien, l’équipe du Dr Yolken a comparé les anticorps au virus d’Epstein-Barr de 432 patients souffrant de schizophrénie et de 311 autres n’ayant aucun antécédent de trouble psychiatrique. Les chercheurs se sont ainsi aperçus que les schizophrènes présentaient un niveau d’anticorps de 1,7 à 2,3 fois plus élevé. "Cela indique que la prévention et le traitement du virus d’Epstein-Barr pourraient représenter une approche pour la prévention et le traitement de troubles psychiatriques graves tels que la schizophrénie" souligne le médecin dans Science alert.

LA SCHIZOPHRÉNIE ALTÈRERAIT LE SYSTÈME IMMUNITAIRE
Les chercheurs n’ont pas encore découvert les raisons de cette réponse immunitaire face au virus. Ils pensent que la schizophrénie pourrait altérer le système immunitaire, rendant les malades plus vulnérables au virus EBV. Ou qu’à l’inverse l’infection par le virus EBV pourrait accroître le risque de schizophrénie.

L’étude des anticorps a été reproduite avec d’autres virus de la famille de l’herpès, mais aucun lien n’a pu être défini.

avec topsante.com


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité