Urgent

Le Maj. Sankara plaide coupable de 16 chefs d’accusations et écope 30 jours de prison préventive

Redigé par IGIHE
Le 29 mai 2019 à 11:15

Kigali ce 28 mai, Callixte Nsabimana alias Maj. Sankara défendu par Maître Moise Nkundabarashi, a comparu devant le juge du Tribunal de Base de Gasabo pour avouer coopérativement 16 chefs d’accusations relatives aux crimes de terrorisme, d’attaque à main armée avec mort de civils innocents, d’atteinte à la sécurité du territoire, le tout s’étant déroulé en Province du Sud dans et autour du Parc de Virunga. Malgré sa coopération, il a écopé d’une peine de détention préventive de 30 jours.

Ce jeune homme originaire du district Nyanza, secteur Rwabicuma dit ne pas se souvenir du nom de son village natal devant le juge qui lui demandait de décliner son identité et son village natal.

Mais les charges à son encontre sont trop lourdes : Formation d’un groupe armé, actes de terrorisme mus pour des causes politiques, conduire des actes terroristes, ordonnancement et sensibilisation d’actes terroristes, appartenance à un groupe terroriste, trahison, meurtres et récidive, séquestration des otages, propagande et désinformation contre l’Etat rwandais dans la communauté internationale, négationnisme du génocide des Tutsi, vol à main armée, pillage et propagation d’incendie, complicité avec des régimes étrangers en vue de mener la guerre contre son pays, usage de faux, coups et blessures délibérés, sensibilisation de recel et recel de biens issus du terrorisme.

Au vu de la lourdeur de ces accusations, le juge a décidé, malgré une coopération sans faille de l’inculpé, de le maintenir préventivement en prison pour 30 jours en attendant que le procès commence dans le fond.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité