Urgent

Le livre de Brigit Helms plaide en faveur du système économique rwandais.

Redigé par igihe
Le 12 mai 2019 à 10:57

Brigit Helms, Vice-Président des services techniques de DAI, une organisation mondiale qui soutient des programmes de dévéloppement dans 150 pays, a déclaré que le Rwanda fait partie des quelques pays en dévéloppement qui ont mis en place des systèmes économiques favorisant l’inclusion.

Ceci, a-t-elle dit, a permis de sortir de manière significative des millions de personnes de la pauvreté.
Elle a officiellement lancé à Kigali, cette semaine, son dernier livre intitulé « Accès pour tous : Construire des systèmes économiques inclusifs », en présence d’ un groupe d’entrepreneurs, d’organisations de dévéloppement et de responsables gouvernementaux.

Helms a souligné qu’elle avait consacré cinq pages au Rwanda qui vise à établir des politiques et des programmes en faveur de l’inclusion permettant des changements significatifs dans la lutte contre la pauvreté.

"Je pense que le Rwanda est le seul pays qui occupe plus de cinq pages dans mon livre en raison de ses nombreux exemples que j’ai cités et dont les autres pays en dévéloppement pourraient s’inspirer", a déclaré Helms.

L’ancien expert principal de McKinsey & Company, qui possède plus de 30 ans d’expérience dans la recherche d’approches novatrices en matière d’inclusion financière et dans la recherche de solutions d’entreprise, a déclaré que le Rwanda avait prouvé que grâce à un bon leadership, il était possible d’inclure tout le monde, dès le bas de la pyramide, dans le processus de dévéloppement.

« Le pays est sécurisé et crédible et il a amélioré de nombreux indicateurs tels que faire des affaires, attirer les investissements et garantir l’accès aux services de base pour tous. Je peux dire que chaque fois que vous regardez ce que fait le Rwanda, vous constatez que le gouvernement rwandais a vraiment fait beaucoup de choses », a déclaré Helms.

« La mise en œuvre de politiques qui nivèlent les règles du jeu, les inclinent astucieusement dans la direction souhaitée et prennent même parfois le contrôle de fonctions économiques clés, a permis au Rwanda de gagner plus de 100 places dans le classement Doing Business de la Banque mondiale entre 2008 et 2015 », peut-on lire dans le livre de Helms.

L’auteur souligne également un certain nombre d’initiatives et de priorités nationales lancées par le Gouvernement rwandais, notamment la Vision 2020, qui ont permis au pays de tripler son produit intérieur brut (PIB) de 216 $ par personne en 2000 à 703 $ en 2016, ainsi que des réformes qui ont énormément amélioré la conduite des affaires.

Le livre mentionne également un certain nombre de politiques d’inclusion pro-financière et de services d’administration online qui garantissent l’accès aux services.
Avec un pourcentage élevé de détenteurs de cartes d’identité (87%) capables d’ouvrir des comptes ou d’enregistrer des cartes sim pour pouvoir utiliser des transactions d’argent mobile, le Rwanda a pu atteindre l’inclusion financière à hauteur de 89% depuis 2016. Cette croissance est attribuée aux transactions d’argent mobile.

L’auteur cite le Rwanda comme premier pays à avoir adopté des normes de performance pour les drônes en 2018, ce qui a amené le gouvernement rwandais à collaborer avec une entreprise en dévéloppement de la Silicon Valley, afin de commencer à fournir du sang et des médicaments à des patients dans des régions très reculées du pays.

Helms a fait valoir que la communauté internationale disposait d’une opportunité sans précédent et d’un impératif moral de dévélopper, de tester et d’adapter de nouveaux modèles commerciaux, afin de transformer les économies et d’inclure de manière plus significative ceux qui sont actuellement exclus et non concernés.

Plus encore, elle a souligné que le secteur privé avait un « tsunami d’argent » qui pouvait être exploité pour éponger une grande partie des personnes laissées à l’écart, malgré la baisse des niveaux de pauvreté et d’inégalité au cours des dernières décennies.

Source : New Times


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité