Urgent

Le Juge successeur de Theodore Meron commence ses fonctions

Redigé par IGIHE
Le 1er février 2019 à 09:52

Le Juge Agius Carmel nommé récemment pour diriger UNMICT, le mécanisme résiduel du TPIR-Arusha a commencé ses fonctions la semaine dernière. Il a promis d’expédier en toute transparence les affaires en cours laissées par son prédécesseur, le Sud Africain Théodore Méron.

Carmel Agius est originaire de Malte. Il a promis de mettre sa longue expérience au service de UNMICT en toute impartialité.

“Les dossiers qu’on nous a laissés seront traités et terminés avec une qualité de haut niveau”, a-t-il déclaré tentant de rassurer les partenaires du UNMICT dont le Rwanda qui s’est plaint à plusieurs reprises des piètres prestations de son prédecesseur Méron très critiqué pour sa réduction des peines des génocidaires et les libérer avant l’expiration de leurs peines sans consulter la partie rwandaise.

Le Gouvernement du Rwanda a récemment déclaré qu’il espère du nouveau Juge un comportement différent de celui de son prédécesseur.

Theodore Meron, dans ses derniers jours à l’UNMICT, a libéré en secret le Col. Aloys Simba qui avait écopé une peine d’emprisonnement de 25 ans, après son inculpation pour avoir dirigé différentes attaques des Interahamwe qui ont tué des Tutsis dans les anciennes préfectures de Butare et de Gikongoro.

Le travail délicat confié au Mécanisme Résiduel du TPIR que va diriger Agius consiste en l’arrestation de présumés cerveaux du génocide des Tutsis de 1994 entre autres Félicien Kabuga dont la tête est mise à prix de 5 milions $.

Le Mécanisme Résiduel vient d’annoncer détenir des informations dignes de foi pouvant conduire à la saisie de ce dernier. D’autres présumés génocidaires Munyarugarama Pheneas, Kayishema Fulgence, Sikubwabo Charles, Aloys Ndimbati et Ryandikayo Charles sont aussi sur la liste.

Le Juge Carmel Agius a été nommé Président de ce Tribunal avec mandant courant du 19 janvier 2019 au 30 août 2020.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité