Urgent

Le Journaliste Robert Mugabe arrêté pour viol comparaît devant le juge

Redigé par IGIHE
Le 27 septembre 2018 à 01:26

Le Journaliste Robert Mugabe, accusé de viol de mineure de 17 ans et de relations sexuelles suivies d’assistance à la tentative d’avortement pour une autre jeune fille de 19 ans comparaît ce jeudi 26 septembre 2018 devant le tribunal de base de Kagarama en District urbain de Kicukiro pour arrestation et détention préventive.

Il est accusé d’avoir fait des relations sexuelles avec une mineure de 17 ans et d’avoir tenté insatisfaisamment de provoquer un avortement avec une autre de dix neuf ans qu’il a engrossée.

Mugabe de Great Lakes Voice a comparu devant la cour en compagnie de Ruraqngwa Emmanuel et Karegeya Byambu Adolphe. Les deux coassusés, agents de santés de leur métier, sont poursuivis pour avoir aidé Mugabe à accéder aux médicaments provoquant l’avortement pour les donner à sa partenaire sexuelle enceinte.

A son arrivée devant le tribunal, il a été interdit à la presse de le filmer disant qu’ils auraient dû demander préalablement l’autorisation dans les 48 heures précédant l’événement.

La séance de débat étant ouverte, Mugabe a demandé au juge de lui permettre de consulter son avocat dans le cadre de préparer sa défense tout le temps que cel s’avérera nécessaire avant sa prochaine comparution.

Me Rugaza, avocat de la défense, a lui aussi dit que le temps ne lui a pas permis de conférer avec son client et a demandé que la séance soit reportée pour qu’il puisse préparer le dossier de défense de son client.

Il a informé la cour avoir vu son client au moment de son arrestation et qu’il ne vient de le voir que dans la salle d’audience pour la deuxième fois, que partant, il n’a pas pu conférer avec lui pour assurer sa défense.

Le Ministère Public trouve que la demande de report du procès est du droit de l’accusé mais que l’avocat de la défense connaît bien le dossier pour l’avoir défendu devant le RIB/Rwanda Investigation Bureau, l’organe arresteur.

Les avocats des deux autres accusés ont, quant à eux, dit être prêts pour la défense de leurs clients, et que Mugabe entre en conférence avec son avocat le temps de maîtriser le dossier et se présenter devant le juge. Ce dernier n’a pas approuvé cette procédure et a décidé de reporter le procès au 2 Octobre 2018.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité