Urgent

Le Haut Conseil de la Police tient ses assises trimestrielles : Tolérance zéro contre la corruption

Redigé par Bérénice
Le 7 mars 2019 à 01:01

Le Haut Conseil de la police nationale rwandaise présidé par le Secrétaire d’Etat chargé des Affaires constitutionnelles et juridiques, Evode Uwizeyimana, s’est engagé à renforcer sa lutte contre la corruption, les drogues illicites et la prévention des accidents de la route.

Se réunissant une fois les trois mois pour définir les priorités à suivre afin d’améliorer ses prestations, le Haut Conseil s’est réunit ce mardi 5 mars 2019. Les travaux étaient présidés par le Ministre Uwizeyimana avec à ses côtés l’IGP Dan Munyuza et ses adjoints AIGP Juvenal Marizamunda de l’Administration et du Personnel et et AIGP Felix Namuhoranye chargé des Opérations.

Le ministre Uwizeyimana a félicité la Police Nationale Rwandaise pour avoir accompli d’importants progrès en matière de sécurité intérieure et de responsabilisation des citoyens devenus des partenaires actifs dans la lutte contre l’anarchie et sa prévention.

Il a mis l’accent sur l’amélioration des domaines liés aux capacités opérationnelles pour garantir la sécurité intacte.

« La formation, la discipline et les prestations de services sont des facteurs inévitables du professionnalisme de la police », a déclaré le secrétaire d’État soulignant l’engagement ferme du gouvernement à soutenir et à doter de pouvoirs nécessaires la RNP/Rwanda National Police.

Le Conseil, qui réunit également les chefs de département et des unités territoriales, ainsi que les commandants de région, de district et de station, a évoqué les nouvelles menaces à la sécurité, telles que le terrorisme et les crimes liés à la cybercriminalité requérant des compétences et des capacités avancées pour les officiers de la force.

« Malgré les progrès accomplis, il reste encore beaucoup à faire pour prévenir et éliminer les crimes », a souligné IGP Munyuza ajoutant que la toxicomanie, le vol, les violences familiales et sexuelles, la contrebande et les accidents de la route continuent de figurer parmi les crimes qui figurent au premier plan des opérations menées par la police.

IGP a indiqué qu’ au cours des neuf derniers mois, la police a récupéré environ 1,5 milliards de Frw des recettes publiques provenant de ventes aux enchères de marchandises de contrebande saisies. Plus de 1000 accidents de la route et 351 décès y relatifs ont également été enregistrés au cours de la même période.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité