Urgent

Le Gouvernement décide de réglementer les médias sociaux.

Redigé par igihe
Le 12 mai 2019 à 11:02

Le Gouvernement va élaborer des stratégies pour réglementer les médias sociaux, une initiative destinée à freiner la propagation de la désinformation, a annoncé la Ministre des TIC et de l’Innovation, Paula Ingabire.

Ingabire a fait cette révélation à Kigali, vendredi 10 mai 2019, lors de l’audition du budget pour l’exercice 2019/2020 devant le Comité permanent du Parlement chargé du budget national et du patrimoine, répondant aux préoccupations du Député Jean Claude Ntezimana à propos du contenu abusif des médias sociaux et de fausses identités.

« Il existe des cas où des personnes communiquent comme bon leur semble sur des médias sociaux comme Facebook et Twitter, généralement avec de faux comptes, et utilisent de telles plateformes pour diffuser une désinformation », a déclaré Ntezimana.

"Pouvez-vous nous aider à suivre ces personnes de manière à ce qu’elles gardent à l’esprit qu’elles seront tenues pour responsables de ce qu’elles vont écrire ?", a-t-il demandé.

"Nous avons lancé un programme visant à impliquer toutes les personnes possédant des plates-formes de médias sociaux afin de concevoir une approche de la régulation du contenu, car, malheueusement, lorsque ce n’est pas des mensonges, c’est la désinformation ou la diffamation", a-t-elle déclaré.

« Nous cherchons vraiment à protéger nos citoyens plus que tout. C’est l’objectif fondamental de la nécessité de réglementer le contenu afin de pouvoir protéger nos citoyens et de nous assurer de créer un espace sûr pour eux », a-t-elle dit.

Des pays comme le Royaume-Uni, a-t-elle fait observer, sont allés plus loin dans ce domaine, en élaborant des stratégies qui freinent la diffusion de la désinformation via les médias sociaux.
"Tous les pays, en particulier des économies dévéloppées, se lancent déjà dans une campagne de régulation du contenu sur les plateformes de médias sociaux", a-t-elle déclaré.

“Le Gouvernement rwandais est aussi sensible à ce problème. Il est conscient qu’il doit y avoir une circulation de l’information, mais en même temps, il faut que l’information construise les gens, construise le pays, mais pas avec la désinformation et la diffamation », a-t-elle indiqué.

La Ministre a souligné que lorsque les plateformes de médias sociaux sont utilisées pour inciter les gens à créer une désorganisation de la société, cela a des effets sur le tissu social.

« Nous constatons ces tendances ailleurs, en particulier dans les pays dévéloppés, et nous protégeons donc, par conséquent, notre population à l’avance », a-t-elle déclaré.
Lors du sommet Transform Africa qui se tiendra au Rwanda la semaine prochaine, il y aura des équipes qui discuteront spécifiquement de la question de la réglementation du contenu des médias sociaux, a promis la Ministre.

Source : New Times


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité