00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Le FC Barcelone champion d’Espagne !

Redigé par Sports Metronews
Le 17 mai 2015 à 10:21

Les Catalans l’ont emporté sur la plus petite des marges sur le terrain de l’Atlético Madrid dimanche (1-0). Avec 4 points d’avance sur le Real Madrid à une journée de la fin, ils s’assurent par là même le titre en Liga. Avant un incroyable triplé    
Leo Messi a offert le titre au Barça. Photo : SIPA
Il restait un petit doute, le Barça l’a très vite dissipé. Vainqueur à Madrid face à l’Atlético dimanche (1-0), le FCB s’est assuré un nouveau titre de champion d’Espagne, le 23e de son histoire, succédant (...)

Les Catalans l’ont emporté sur la plus petite des marges sur le terrain de l’Atlético Madrid dimanche (1-0). Avec 4 points d’avance sur le Real Madrid à une journée de la fin, ils s’assurent par là même le titre en Liga. Avant un incroyable triplé 

Leo Messi a offert le titre au Barça. Photo : SIPA

Il restait un petit doute, le Barça l’a très vite dissipé. Vainqueur à Madrid face à l’Atlético dimanche (1-0), le FCB s’est assuré un nouveau titre de champion d’Espagne, le 23e de son histoire, succédant ainsi aux Colchoneros.

Un but de Lionel Messi, le 41e de sa saison en Liga (!), a suffi au bonheur des Blaugranas qui avaient besoin d’une victoire pour mettre fin au suspense. Le Real Madrid, vainqueur sur le terrain de l’Espanyol dans le même temps (4-1), déplore 4 points de retard à une journée de la fin et devra donc se contenter de la 2e place derrière son grand rival.

Ce n’était pas le plus grand match du Barça cette saison, haché par les fautes (surtout celles de l’Atlético), joué sur un faux rythme qui a empêché les attaquants catalans (sans Luis Suarez, blessé) de s’illustrer comme d’habitude. Globalement dominateur mais en manque d’idées, le collectif barcelonais s’en est donc remis à son génie, Lionel Messi.

L’Argentin sollicitait Pedro pour un une-deux impeccable dans la surface et n’avait plus qu’à croiser sa frappe du gauche pour tromper Oblak (65e). Un avantage conservé sans trop de mal jusqu’à la fin.

Encore deux finales à jouer

Si c’est leur attaque de feu qui les ont sauvés à Vicente-Calderon, c’est surtout par leur solidité défensive que les hommes de Luis Enrique ont su s’imposer tout au long de la saison. Avec 19 buts encaissés en 37 matchs de Championnat, ils constituent la meilleure défense d’Espagne, la deuxième d’Europe derrière le Bayern Munich.

Ce premier titre de la saison doit lancer le FCB vers une fin de printemps riche en bouquets, eux qui vont encore disputer la finale de la Coupe du roi face l’Athletic Bilbao (le 30 mai) et surtout la finale de la Ligue des champions face à la Juventus Turin, le 6 juin à Berlin. Car au-delà de leur contrée, c’est bien l’Europe que veulent conquérir Lionel Messi et ses coéquipiers.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité