Urgent

Un Cours de Planification de Mission intégrée enseigne à l’Académie de la Paix de Nyakinama

Redigé par igihe
Le 2 avril 2019 à 08:49

Trente Officiers de l’Armée, de la Police et des Civils de sept Etats membres de la Force en Attente de l’Afrique de l’Est (EASF) ont commence ce lundi 1er avril 2019, un cours de formation destiné à la planification de Mission Intégree à l’Académie de la Paix du Rwanda dans le District de Musanze.

Ce stage de deux semaines a pour objectif de familiariser les participants a la doctrine et aux outils d’analyse de la EASF nécessaires pour opérer en tant qu’Officiers d’Etat-Major au sein d’une Mission ou d’un Quartier Général de Force Intégré, selon des responsables.

Les participants viennent des Iles Comores, de la République Fédérale d’Éthiopie, du Kenya, du Rwanda, des Iles Seychelles, du Soudan et de l’Ouganda.

Le Directeur de l’Académie, le Col Jill Rutaremara, a déclaré que ce n’était pas un hasard si le cours avait réuni des éléments de l’Armée, de la Police et des Civils, car il visait à renforcer leur professionnalisme, étant donné que les trois composantes travaillent étroitement pour la réussite de toute mission de maintien de la paix.

« Ce cours vous permettra de mieux maîtriser vos tâches une fois déployés dans une mission de maintien de la paix », a-t-il déclaré aux participants.
« Cela vous permettra d’accomplir diverses fonctions de manière efficace, professionnelle et intégrée ».

« Le défi majeur que vous rencontrez dans une mission de maintien de la paix est l’incompréhension dans le fonctionnement entre les trois composantes (militaire, police et civile), alors vous finissez par faire beaucoup d’activités inefficaces car non coordonnées », a déclaré le Lt Col Edward Orwa Onyango des Forces de Défense du Kenya.
« Avec ce cours, nous pourrons comprendre comment chacun opère », a ajouté Onyango.

Lors de cette cérémonie, le Chef d’Etat-Major Adjoint de l’EASF, le Major-Général Charles Rudakubana, a déclaré que le fait que le cours réunisse des Officiers de l’Armée, de la Police et des Civils témoigne de la valeur fondamentale de la multidimensionnalité, qui vise à créer et à renforcer la synergie entre toutes les sphères d’opération.

Régis Umurengezi, New Times, 02 avril 2019.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité