Urgent

Le couple présidentiel rwandais et ses invités participent à la marche-mémoire des victimes du génocide des Tutsi

Redigé par IGIHE
Le 8 avril 2019 à 11:41

Le Président Paul Kagame et la Première Dame Jeannette Kagame ont participé à une marche de la Mémoire des Victimes du génocide des Tutsi de 1994. La marche a commencé vers 16 heures de ce Dimanche 7avril devant le Parlement rwandais à Kimihurura pour se terminer au Stade Amahoro de Remera où une veillée de la mémoire a commencé. Beaucoup d’invités dont les Premier Ministres belge Charles Michel, éthiopien Aby Ahmed, Moussa Mahamat de la Commission de l’Union Africaine et Louise Mushikiwabo de l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie) se sont joints à la marche et à la veillée qui a suivi.

Plus de 25 000 Rwandais dont la majorité étaient des jeunes ont pris part à cet événement.
Le ministre de la Justice et principal mandataire du Gouvernement, Johnston Busingye, a salué tous ceux qui se sont joints aux activités de la 25ème commémoration du génocide des Tutsi de ce 7 avril 2019.

"Nous nous souvenons du crime odieux commis par les voisins des victimes. Des gens ont tué leurs collègues, des pères et des belles mères, des amis intimes soutenus par le gouvernement d’alors", a déclaré le ministre.

« Nous avons eu la chance que les enfants rwandais, les jeunes de APR/Armée Patriotique Rwandaise, ont tout fait pour arrêter ce génocide. Nous leur serons toujours reconnaissants pour leur courage et leur héroisme. Ils se sont sacrifiés pour sauver des personnes ciblées », a ajouté Busingye.

Le président d’Ibuka, le professeur Jean-Pierre Dusingizemungu, a salué l’engagement et la persévérance des survivants du génocide au cours des 25 dernières années.

Il a expliqué que tout au long de ce voyage dans le temps, ils ont identifié les endroits où leurs proches tués avaient été jetés dans la quête de leur accorder un enterrement décent.

« Nous avons vécu des difficultés au quotidien. Le génocide a laissé des orphelins et des veuves. Les auteurs ont volé des propriétés et détruit le reste. Ils ont détruit les maisons et la confiance entre les gens. Ils ont offensé les Tutsi dont les âmes et les corps ont été tués. Toutefois, le Président Paul Kagame a tracé une voie qui a permis aux survivants du génocide de reconstruire leurs forces et de choisir de revivre et de dépasser le passé sombre ", a déclaré Dusingizemungu.

Il a appelé la communauté internationale à poursuivre en justice les auteurs de ces actes et a mis en garde les pays voisins, qui collaborent avec eux, dans le but de déstabiliser la sécurité du Rwanda.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité