Urgent

Le Conseil Consultatif du District Nyarugenge inconnu de ses électeurs.

Redigé par IGIHE
Le 8 février 2019 à 09:45

Une délégation de Sénateurs de la Commission de la Politique et la Gouvernance, conduite par le Sénateur Tito Rutaremara, a rendu visite au Conseil Consultatif du District de Nyarugenge, en vue de s’enquérir des motifs qui font que les membres de ce Conseil restent inactifs et donc nconnus des habitants du district.

Ils se sont entretenus sur la façon de travailler et de collaborer avec d’autres instances. Les membres du Conseil ont été conseillés sur la méthodologie à adopter pour se faire connaître des habitants, comme c’est le cas pour le Comité Exécutif.

“Les habitants que nous avons contactés nous ont dit qu’ils ne connaissent pas les membres du Conseil Consultatif mais connaissent le Maire et le Comité Exécutif. Comment cela se peut-il alors que c’est ce même Conseil qui dirige le District, qui donne des recommandations et qui contrôle si les résolutions ont été mises en pratique”, a demandé le Sénateur Rutaremara.

Il a également parlé d’un problème frequent, à savoir celui d’attribuer les bonnes réalisations aux agents et au Comité Exécutif du District et d’endosser les manquements à la seule personne du Maire, alors que lui aussi est un des membres du Conseil élus par les habitants.

“Essayez de trouver un autre moyen de communiquer les résolutions prises à l’endroit des habitants. Il ne suffit pas de dire qu’elles sont affichées au bureau du District, du Secteur ou de la Cellule, à moins qu’elles ne soient affichées dans les appels d’offre de marchés publics”, a t il dit avec humour.

Le Président du Conseil Consultatif, Mutsinzi Antoine, a dit qu’ils ont une façon de s’approcher des habitants, à travers ce qu’ils ont appelé “la Semaine du Conseiller”, et que d’autres fois ils font une descente sur terrain et consultent les habitants.

Nzeyimana Innocent est membre de ce Conseil et représente les Congrégations religieuses du District. Il estime, lui, que le Conseil Consultatif s’acquitte convenablement de ses attributions et invite plutôt les autres instances à avoir un esprit de collaboration. A propos du rôle des Congrégations religieuses, il a dit qu’elles communiquent aux chrétiens les résolutions prises lors des séances du Conseil Consultatif et qu’elles leur apprennent à respecter les autorités.

“Lorsqu’ils sont dans l’Eglise les habitants sont des chrétiens à qui nous apprenons , nous leurs Pasteurs, à être de bons citoyens, et deviennent des habitants en dehors de l’Eglise”, a avancé Nzeyimana.

Le Sénateur Rutaremara a montré que les habitants sont du pays et non de l’Eglise, et que celle-ci avec d’autres Congrégations devraient plutôt les aider à être de bons citoyens.
”Les habitants sont du pays et non de l’Eglise. Quand vous êtes dans vos religions on croirait que vous n’êtes pas au Rwanda. Dites aux citoyens de travailler pour le pays comme vous leur dites de travailler pour le Ciel”, a réagi le Sénateur.

Mukantabana Crescence, représentante de la Société civile et ancienne membre de ce Conseil Consultatif du District explique : “Les membres du Conseil Consultatif ne sont pas connus des habitants pour la seule raison qu’ils ne voient rien de tangible fait par ces membres, telle la construction d’une maison pour un indigent, donner des vaches, et d’autres services encore. Parce que ce sont le Maire et le Comité à avoir l’argent et à mettre en pratique les résolutions visant le bien-être social, ils sont les seuls que connaissent les habitants”.

La délégation des Sénateurs a recommandé aux membres du Conseil Consultatif de tout faire pour que eux-mêmes tout comme leurs actions soient connus des habitants au niveau de tous les échelons.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité