Urgent

Le Col Rukunda, déserte les FARDC et vole au secours des Banyamulenge

Redigé par Jovin Ndayishimiye
Le 9 janvier 2020 à 12:58

Ce 8 janvier 2020, les FARDC/Forces Armées de la RDC ont confirmé la désertion du Col Michel Rukunda alias Makanika pour rejoindre un groupe rebelle Gumino localisé sur les hauts Plateaux de Minembwe et opérant sur les territoires de Fizi et d’Uvira en Province du Sud Kivu.

Ce groupe rebelle congolais Gumino d’autodéfense des communautés Banyamulenge a été cité dans le rapport d’experts onusiens de fin 2018. Les anciens combattants de P5 capturés sur Minembwe et extradés vers la justice rwandaise le citent et montrent comment il collabore avec le P5 de Kayumba Nyamwasa.

Par le passé, ce colonel Rukunda qui était commandant en second des troupes FARDC opérant dans le territoire de Walikale, a commandé les FRF/Forces Républicaines Fédéralistes qui, elles aussi, opéraient dans les hauts plateaux de Minembwe pour protéger les pasteurs banyamulenge et leur bétail contre les groupes armés Mai Mai avant d’être intégré au sein des FARDC.

Le Groupe Gumino dans la complicité pour envahir le Rwanda ?
Le rapport onusien cité ci-haut désigne un certain Nyamusaraba Shyaka comme Commandant des P5, qu’il était commandant de Gumino et qu’il s’approvisionne en armes à partir du Burundi.

Pour rappel, P5 est une coalition de mouvements rebelles rwandais FDU-Inkingi/Forces Démocratiques Unifiées, Amahoro Peace Congress, RNC/Rwanda National Congress, PDP Imanzi/Pacte Démocratique du Peuple et de PS Imberakuri- Faction de Bernard Ntaganda.

Les combattants du P5 extradés de la RDC, avec à leur tête le Major à la retraite Mudathiru Habib, ont indiqué devant la Cour militaire qui les juge que le Gén. dissident Kayumba Nyamwasa a recruté le colonel Nyamusaraba de Gumino pour diriger les opérations militaires du P5 y compris le camp d’entraînement de Minembwe. Il lui aurait donné pour adjoint, le capt Sibo Charles, Habib Mudhathiru a été nommé aux activités d’entraînement et l’autre colonel des Gumino, le Col. Semahurungure à la direction politique et renseignement de P5.

Les négociations menées entre Gumino et P5 étaient que le P5 essentiellement composé de Rwandais stipulaient que les P5 allaient utiliser le nom et les infrastructures de Gumino pour bien mener leurs activités de formation militaire.

Un peu plus tard, craignant probablement une infiltration ennemie et une difficile logistique, le P5 a violé ces accords car Kayumba Nyamwasa a ordonné à Mudathiru de délocaliser le camp d’entrainement pour le nord Kivu, à la frontière avec l’Uganda.
Cette délocalisation était motivée, rapporte-t-on, par le souci d’être approvisionné en armes, munitions et autre logistique par l’Uganda mieux que le Burundi le faisait.

La délocalisation de ce camp d’entrainement n’a pas été de tout repos car, arrivés à Gatoyi/Masisi, dans le Nord Kivu, les recrues et autres combattants des P5 ont subi plusieurs attaques des FARDC. Il y a eu des morts et des blessés, dit-on et d’autres ont été remis à la Monusco puis rapatriés au Rwanda pour y subir des séances d’éducation civique avant d’être réintégrés dans la vie civile.

Pourquoi Rukunda déserte-t-il l’armée congolaise ?
Dans son attaque sur le Minembwe, les Mai Mai du Territoire de Fizi ont blessé mortellement le Col. Semahurungure,l’un des chefs de Gumino. Il est mort peu après le Chef de ce mouvement d’autodéfense des Banyamulenge, le Gén.Twirinde Ndjwapa.

Le Col. Makanika veut voler au secours des communautés Banyamulenge. Il doit juger que les FARDC ne sont pas assez protecteurs de son peuple des Hauts Plateaux de Minembwe. Va-t-il lui aussi tomber dans les rêts de Kayumba Nyamwasa du moment qu’il a délocalisé son camp d’entraînement pour le Nord Kivu ?

Toujours est-il que cette démarche de déserter son armée va lui coûter d’être pourchassé par les FARDC quand elles oseront s’aventurer dans ces longs pâturages
du Mulenge qui vont du Sud Kivu au Katanga.

C’est aussi le moment de voir les FARDC se restructurer et décider de la mise sur pied d’un camp militaire suffisamment opérationnel dans cette large contrée sauvage où pillulent des mouvements armés étrangers hostiles à leurs pays le rwanda et le Burundi.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité