00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Le CNDD-FDD réfute toute ingérence dans la crise qui secoue l’UPRONA

Redigé par IGIHE
Le 8 février 2014 à 04:08

Le parti CNDD-FDD réfute toute implication dans la crise que connait actuellement le parti UPRONA. Cela vient d’être annoncé par Onésime Nduwimana dans un communiqué de presse. Le CNDD-FDD réagit suite aux accusations qui lui sont porté par le parti UPRONA après la destitution du Bernard Busokoza dans les fonctions de vice-président de la République.
Dans un communiqué de presse sorti par le parti CNDD-FDD, celui-ci dit qu’il y a eu toujours de problèmes au sein du parti UPRONA et que ces problèmes (...)

Le parti CNDD-FDD réfute toute implication dans la crise que connait actuellement le parti UPRONA. Cela vient d’être annoncé par Onésime Nduwimana dans un communiqué de presse. Le CNDD-FDD réagit suite aux accusations qui lui sont porté par le parti UPRONA après la destitution du Bernard Busokoza dans les fonctions de vice-président de la République.

Dans un communiqué de presse sorti par le parti CNDD-FDD, celui-ci dit qu’il y a eu toujours de problèmes au sein du parti UPRONA et que ces problèmes sont liés au passé de ce parti. Néanmoins, comme Onésime Nduwimana, porte-parole du CNDD-FDD qui a procédé à la lecture ce communiqué, ces problèmes n’ont rien avoir avec le parti au pouvoir. Onésime Nduwimana a profité de l’occasion pour protester contre quiconque veut bondir sur la crise qui sévit à l’UPRONA pour créer des divisions entre les citoyens ou encore confondre cette crise aux conflits entre Hutu et Tutsi.

Onésime Nduwimana, porte-parole du CNDD-FDD

Au moment où le ministre de l’intérieur, Edouard Nduwimana est reproché d’être l’auteur du plan de division des Badasigana en constituant l’entrave à l’initiative de réunification des upronistes, le parti CNDD-FDD lui, originaire de ce ministre félicite Edouard Nduwimana d’avoir facilité la mise en vigueur des mesures judiciaires. Le CNDD-FDD salue l’acte d’Edouard Nduwimana d’avoir reconduit Bonaventure Niyoyankana à la direction du parti UPRONA.

Onésime Nduwimana, le porte-parole du CNDD-FDD, annonce que les activités du gouvernement continuent normalement comme il se doit bien que le gouvernement ne soit pas au complet. Ici, il fait référence aux postes de premier vice-président de la République et ceux de 3 ministres qui sont vacants. Onésime Nduwimana a lancé un appel au Badasigana de se réunir et élire leurs dirigeants qui soient reconnus par la loi et ainsi proposer les noms de ceux qui vont entrer dans le gouvernement.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité