Urgent

Le camp de transit Gashora accueille chaleureusement les migrants de Libye

Redigé par IGIHE
Le 29 septembre 2019 à 04:44

Ce jeudi 26 septembre 2019, 66 réfugiés économiques en provenance de la Libye arrivent à Kigali. Ils constituent un premier contingent pour les 500 qui doivent être aéroportés pour le Rwanda où ils devont soit choisir de refaire leur vie dans le pays ou choisir une autre destination.

Aussitôt arrivés à Kigali en début de soirée, la presse n’ayant pas été invitée à les rencontrer, ils ont pris le chemin du camp de transit de Gashora, une bourgade située à 60 Km au Sud Est de Kigali.

L’accueil au camp de transit de Gashora
Le camp de Gashora où ces réfugiés sont accueillis est actuellement occupé par des réfugiés burundais. Le petit lac intérieur Mirayi lui donne un panorama agréable.Les habitations sont repeintes à neuf. L’odeur de la cuisine africaine creuse la faim à ces nouveaux hotes.

"A leur arrivée, un comité médical les accueille pour des soins de base. L’étape suivante est l’enregistrement puis c’est la table", a confié à Igihe Elysée Karyango, responsable du Camp qui montre que les habitations où ils vont loger sont équipées de postes téléviseurs.

La cuisson sera faite dorénavant aux cuisinières à gaz, a dit Elysée trouvant que cela permettant de sauvegarder lèenvironnement.
Les terrains de jeu de football existent déjà dans le camp. "Ils seront encore réhabilités", a confié Elysée trouvant que contrairement aux réfugiés burundais qui y passent un court séjour à cause de sa proximité avec le Burundi d’où ils fuient, ces migrants économiques risquent de faire un séjour prolongé. Par conséquent, ils sont logés et utilisent des infrastructures durables. Ainsi leurs habitations sont équipées de climatiseurs.

"Nous construirons d’autres terrains de jeux de basket et volleyball. Il faut qu’ils se sentent mieux comme s’ils étaient chez eux", a renchéri Elysée qui confie que ce camp de transit est équipé de réseau internet 4G.
Il est rapporté que des habitations existantes ont été remodelés en raison de la population qu’elles doivent accueillir : les adultes mâles, les femmes et les enfants.

D’autres considérations de pays de provenance ont aussi été prises en compte pour plus de convivialité et de communication aisée entre eux.

Les conditions hygièniques sont également remplies dans le sens où les lieux d’aisance et de toilettes sont construits à l’extérieur avec de l’eau coulante à satiété.

"Les agents de la compagnie nationale de distribution d’eau potable vont faire des visites régulières et continueront à veiller à la qualité de l’eau y consommée", a confié Elysée ajoutant que dans le cadre de la santé, un Centre de Santé a été construit dans le camp avec une équipe d’infirmiers et de laborantins.
Pour ce directeur du Camp, tout a été prévu. "Ici, un véhicule médicalisé est disponible à tout moment pour procéder à une possible évacuation vers un hôpital le plus proche (de Nyamata à 25 Km ou Kigali (60Km)", a-t-il dit.

Le Rwanda est-il une terre d’accueil des Africains, réfugiés économiques ou politiques ? Il héberge à l’heure actuelle 140 mille réfugiés originaires principalement de la RDC et du Burundi mais aussi quelques Afghans, Angolais, Centrafricains, Tchadiens, Eritréens, Ethiopiens, Guinéens, Haitiens.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité