Urgent

Le Burundi et la Somalie appellent à un sommet d’urgence de l’UA sur le retrait d’Amisom

Redigé par Bérénice
Le 20 février 2019 à 10:39

Les présidents Pierre Nkurunziza du Burundi et Mohamed Abdullahi de Somalie ont appelé ce 18 février 2019, l’Union africaine à organiser d’urgence une réunion des pays fournissant des contingents à la Mission de l’Union africaine en Somalie (Amisom) afin d’examiner la décision de retirer ses soldats.

Le président Abdullahi était au Burundi pour une visite d’État de deux jours. Il était accompagné de son ministre de la Défense et du chef d’état-major de l’armée nationale somalienne (SNA).

« Nous avons discuté de la décision prise par le Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA que nous, les Burundais, n’avons pas saluée. L a Somalie nous a confirmé qu’elle n’en a pas été satisfaite non plus. C’est la raison pour laquelle nous avons convoqué un sommet urgent afin que la décision puisse être réexaminée », a déclaré le président Nkurunziza lors d’un point de presse.

En décembre dernier, la Division des Opérations de Soutien de la Paix de l’Union africaine a ordonné le retrait de 1 000 soldats burundais. Ce retrait, initialement dirigé par le Conseil de sécurité des Nations Unies en 2017 et prévu le 28 février, a toutefois été critiqué par le Burundi.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité