Le Barrage hydroélectrique de Rusumo : 500 emplois créés pour Rwandais, Barundi et Tanzaniens

Redigé par IGIHE
Le 6 février 2019 à 12:02

Les travaux de construction du barrage hydroélectrique de la Rusumo (sud-est du Rwanda, à la frontière tanzanienne et burundaise) sont en cours. 500 travailleurs contractuels venant des trois pays sont réguliers pour produire à la fin de ces travaux 80 Mw.

Ce projet hydroélectrique financé par les trois pays frontaliers ; le Rwanda, la Tanzanie et le Burundi devra être opérationnel en 2020 pour raccorder 7.000 habitations des trois pays.

En ce lundi 4 février, le Ministère rwandais des infrastructures a annoncé une rencontre ministérielle tripartite des ministres des trois pays en charge de l’énergie.
Les trois ministres ont fait le bilan actuel des activités de construction de ce barrage, témoin d’une coopération régionale réussie.

Ils ont apprécié le fait que le projet utilise 231 Rwandais, 254 Tanzaniens et 81 Barundi. La plupart de ces employés sont recrutés dans le voisinage du barrage, rapporte-t-on. Il est aussi rapporté qu’à la production, chacun des trois pays se verra attribué 26.6 Mw.

Il est exécuté par deux compagnies de construction chinoises CGCOC Group Limited na Jiangxi Water & Hydropower Construction Company Limited Joint Venture (CGCOC - JWHC JV) pour une cagnotte de 340 millions de dollars et les sociétés Andritz Hydro GmbH allemande et Andritz Hydro PVT Limited indienne s’occuperont de la distribution de cette électricité pour une facture de 128.6 millions de dollars ; un prêt accordé par la Banque Mondiale à rembourser équitablement par les trois pays.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité