Urgent

La VOA démasque le MRCD-FLN : Dr Innocent Biruka confirme involontairement le droit d’expression des Rwandais

Redigé par IGIHE
Le 7 novembre 2019 à 03:21

Le MRCD-FLN (Mouvement Rwandais pour le Changement Démocratique)-Forces de Libération Nationale a convié ses sympatisants à une conférence animée par son Vice Président Faustin Twagiramungu et son secrétaire Général, Dr Innocent Biruka pour ce mercredi 6 novembre 2019. L’occasion était opportune pour Vénuste Nshimiyimana de la VOA d’interroger ces messieurs et leur demander ce pourquoi ils luttent.
Ci après l’interview

Dr Innocent Biruka :
Nous sommes une organisation rwandaise dénommée MRCD. Nous avons aussi des jeunes gens regroupés dans FLN ; des jeunes gens filles et garçons décidés de dire à Kagame que la force qu’il brandit est celle des citoyens rwandais...

VOA : Depuis ce jour, reconnaissez-vous être à la tête de ces groupes armés du FLN qui font des attaques au Rwanda et tuent les citoyens ?

Dr Innocent Biruka :
Nous ne disons pas que c’est le FLN qui planifie toutes les attaques au Rwanda (...)

VOA : Vous vous réclamez des citoyens rwandais qui souffrent. Je voudrais savoir lesquels. Le Rwanda est peuplé d’environ 12 millions d’habitants. Tous ces Rwandais ont une sécurité entière quand vos hommes n’y vont pas la troubler. Quand tu parles de Rwandais souffrants, je ne vois pas lesquels !

Dr Biruka : Les inquiétudes, ils en ont... Actuellement les langues se délient au Rwanda. C’est le cas de Barapfinda Sekikuubo. Ce n’est pas un fou...

VOA : Non, Focalisons-nous sur le FLN. Pensez-vous que le Rwanda a besoin de vos attaques, quand on voit d’où il vient de son état actuel de reconstruction et là où il tend ?

Dr Biruka :
Le niveau actuel du Rwanda n’est pas meilleur que celui où il était en 1990. Même là où il tend n’égalera la situation d’avant 1994.

VOA
Biruka, le Rwanda venu de l’apocalypse avec des milliers et des milliers de personnes massacrées en 1994 ?

Dr Biruka
Nous nous partons du programme du FPR depuis 1990 (...)

VOA :
Non ! N’allons pas dans l’histoire ! prenons la date de 2019. Quand vous vous réclamez de l’opposition ; un parti qui veut les changements. Qu’allez-vous apporter de neuf ? Vous allez utiliser une baguette magique pour changer les choses ?

Dr Biruka :
Le développement (fulgurant) et la sécurité auxquels tu fais allusion se brossent par les tenants du pouvoir.
Ils ont leurs discours encensant. Ils ne donnent pas la parole aux citoyens qui pourraient donner une autre image (peu reluisante) du Rwanda.

VOA : Quand est-ce que la parole n’a pas été donnée aux citoyens rwandais ?
Dr Biruka :

Les bonnes réalisations, on en fait la publicité. Mais il y a les coulisses qui comptent plus de 95% qui n’ont pas droit d’expression. Prêtez attention à ce que disent les détenus dans les prisons rwandaises. Suivez Ingabire (Victoire, Présidente des FDU/Forces Démocratiques Unifiées- le Pilier).

VOA
Justement Ingabire ! Ingabire dont tu parles, elle dit tout à partir de chez-elle à la maison. Elle n’a jamais été inquiétée pour s’être exprimée comme elle veut (depuis qu’elle est sortie de prison). On ne l’a jamais réarrêtée. On ne l’a pas tuée...

Dr Biruka :
Ingabire a construit sa renommée. Ingabire s’est aguérie. C’est une fille du Rwanda.

VOA :
Pourquoi vous vous n’osez pas et rentrez forger votre renommée et votre droit d’expression. Pourquoi ne rentrez-vous pas et faire face à tout cela dont vous dites : être emprisonnés, sortir de prison... Il y a en d’autres qui ont été emprisonnés et qui ont été réinsérés dans la vie sociale et à la Fonction Publique. Ils travaillent consciencieusement bien. Pourquoi vous, vous ne voulez pas suivre ce schéma au lieu de déclarer que vous rentrerez les armes à la main ?

Dr Biruka :
Permettez moi de m’exprimer en toute franchise à la VOA. Dès que je verrai comment rentrer, je rentrerai et m’exprimerai à tout vent.

Le journaliste Vénuste Nshimirimana tente de convaincre ces mouvements politiques rwandais et leur montrer que les armes tuent toute tentative de démocratie à l’Occidentale. Or comme on le voit, ce MRCD et son aile armée FNL ne rêvent que de déposer le FPR au pouvoir rien que parce qu’il est ce FPR qualifié de Tutsi dans leur jargon ethnocentriste, ce FPR qui a chassé le régime hutisant du général Juvénal Habyarimana et qui est entrain d’effacer patiemment les raisins de l’idéologie de l’ethnocentrisme hutu du régime ouvertement parmehutiste du premier président Grégoire Kayibanda dans la conscience sociale rwandaise.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité