Urgent

La rescapée Marie-Ange Uwanyiligira écrit un livre saisissant ’’Pourquoi ai-je encore peur des chiens’’

Redigé par Karirima A. Ngarambe
Le 27 septembre 2018 à 03:12

Le livre Pourquoi ai-je encore peur des chiens ? de Marie Ange Uwanyiligira est une autobiographie qui décrit la vie d’une jeune fille (18 ans) rescapée du génocide perpétrée contre les Tutsi du Rwanda de 1994, Marie Ange Uwanyiligira, à travers les différents évènements de l’histoire de son pays, le Rwanda.

L'écrivaine Marie Ange Uwanyiligira

L’auteure tente de mieux comprendre son vécu et l’origine du génocide qui a frappé toute sa famille. Le livre essaie de raconter ces évènements à travers de l’histoire du Rwanda dès l’ère précoloniale jusqu’à celle de l’après le génocide.

Née le 1er août 1976 à Ibisi dans le sud du Rwanda, l’auteure Marie Ange Uwanyiligira est la 9ème enfant d’une fratrie de 11 filles et garçons. Elle a 18 ans quand le génocide des Tutsis par les INTERAHAMWE et la partie dure de l’Ancienne armée gouvernementale surgit le 6 avril 1994.

Par un concours de circonstances incroyable, elle échappe à la mort.
Ce n’est pas le cas de ses proches. Le livre donne des chiffres effroyables de ses proches parents emportés par cette apocalypse dont ses deux parents, sept frères et sœurs et deux neveux massacrés au cours de cet horrible printemps 1994. Cette partie du livre est une macabre description des crimes abjects commis soit par les anciens voisins de sa famille, soit par d’autres INTERAHAMWE de commande.

Les troupes libératrices du FPR arrivent pour mettre le holà

Le livre de Marie Ange retrace les difficiles circonstances dans lesquelles elles et quelques proches ont survécu aux massacres organisés et comment elle retrouve son frère Alphonse qui a pu rejoindre les troupes du FPR pour en faire partie et participer au projet de libération.

Un autre épisode est décrit par l’écrivaine. Une réorganisation du pays faillite. Elle décrit les nouvelles et difficiles conditions de vie et mesure le grand trou de l’absence de ses parents. Elle brosse un tableau saisissant de la façon dont elle et ses 4 sœurs et frères rescapés de cet effroyable tuerie vont apprendre à revivre dans ce pays dévasté.

Marie Ange montre comment les nouveaux libérateurs du pays s’initient à l’art de la réorganisation de la vie sociale avec des activités de production et de reconstruction des infrastructures sociales dont l’éducation. Elle se voit boursière pour études à Cracovie en Pologne puis à Bonn en Allemagne

Des bas et…..
Ce livre raconte la vie d’une jeune orpheline qui perd le dernier pilier qui lui restait avec en 2001 la mort de son frère Alphonse qui était son précieux rempart.
D’avril 2001 à décembre 2002, elle connaîtra une existence misérable, avec une dépression psychologique qui l’amènera à être hospitalisée dans un hôpital psychiatrique en Allemagne.

…. des hauts : la rencontre d’Olivier Rutayisire
Les dieux sourient à Marie Ange au cours d’une invitation à une fête de mariage à Liège en Belgique le 14 décembre 2002. Elle écrit et décrit son futur mari, Olivier Rutayisire, vétérinaire qui lui donnera deux fils et un garçon.

L’écrivaine Marie Ange raconte comment ses premiers essais de rendre vivante son histoire mouvementée dans le livre Pourquoi ai-je encore peur des chiens ? , elle le doit en partie aux conseils et encouragements de son mari Olivier et de ses amis Marie-Hélène Letombe et Christian Trouille.

C’est un livre qui non seulement constitue un héritage pour ses enfants mais aussi donne de l’espoir aux rescapés de ce génocide contre les Tutsi notamment à ceux qui ont encore du mal à s’en sortir psychologiquement.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité