Urgent

La police Ougandaise capture un présumé génocidaire

Redigé par Olivier Kabalisa
Le 6 juillet 2012 à 02:07

La police de Kampala a arrêté Thadée Kwitonda, 51ans, l’un des suspects les plus recherchés pour leurs participations dans le génocide perpétré contre les Tutsi en 1994 qui a coûté plus d’un million de vies.
Kale Kayihura, inspecteur général de la police ougandaise, a décrit ladite capture comme un « bon développement » qui a été réalisée jeudi le 05 Juillet près de l’Ambassade de Belgique à Kampala.
L’opération de 30 minutes a été réalisée par une équipe de sept agents commandée par Tumuhimbise, le commissaire (...)

La police de Kampala a arrêté Thadée Kwitonda, 51ans, l’un des suspects les plus recherchés pour leurs participations dans le génocide perpétré contre les Tutsi en 1994 qui a coûté plus d’un million de vies.

Kale Kayihura, inspecteur général de la police ougandaise, a décrit ladite capture comme un « bon développement » qui a été réalisée jeudi le 05 Juillet près de l’Ambassade de Belgique à Kampala.

L’opération de 30 minutes a été réalisée par une équipe de sept agents commandée par Tumuhimbise, le commissaire général chargé des enquêtes criminelles et la direction du renseignement.

« Il s’agit d’un bon développement, mais je ne suis pas encore en mesure de révéler le déroulement de l’opération », a annoncé hier Red Pepper, Kale Kayihura, qui est aussi le porte parole de la police ougandaise (UPF).

Andrew Felix Kaweesi, le commandant de la police de Kampala (KMP) a fait savoir que Kwitonda était placé sous surveillance de la sécurité depuis un certain temps.

Kwitonda aurait dénoncé sa nationalité rwandaise pour celle de la Belgique et il est attaché de l’Ambassade de Belgique à Kampala.

Kaweesi a réaffirmé que son (Kwitonda) capture était un développement des liens renouvelés entre le Rwanda et l’Ouganda.

Lors de son arrestation, Kwitonda a été précipité dans une blanche de police chargée des enquêtes spéciales, où Tumuhimbise l’a ardemment protégé contre des caméras des journalistes. Plus tard, une équipe de dix enquêteurs l’ont interrogé pendant une heure avant qu’il soit emmené au département de l’immigration pour l’expatriation.

Un peu plus tard Kaweesi a permis aux quelques journalistes de jeter un coup d’œil à ce suspect criminel recherché au niveau international.

Kaweesi a indiqué qu’il a été arrêté suivant un mandat d’arrêt international qui a été délivré par la Belgique il ya quelque temps. A 16 heures, il attendait le prochain avion qui devait l’emmené en Belgique.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité