Urgent

La Mairie de Kigali demande un budget consistant pour ses projets d’infrastructure.

Redigé par Igihe
Le 6 mai 2019 à 06:29

La Ville de Kigali souhaite une augmentation de son budget 2019/2020 pour financer les travaux d’agrandissement de certains carrefours et autres chaussees urbaines de manière à faciliter la circulation dans le cadre des préparatifs de la réunion des Chefs de Gouvernement du Commonwealth (CHOGM) qui se tiendra en 2020 à Kigali.

Marie-Chantal Rwakazina, Maire de la Ville de Kigali, a fait cette déclaration lors de la defense du projet de budget 2019/20 de la mairie au Parlement vendredi ce 4 juillet 2019.

Le projet de budget de la Ville de Kigali pour 2019/2020 est de 23 milliards de Frw.
Elle a dit que le budget 2018/20 a été exécuté à 63% jusqu’à présent, en raison de différents défis, notamment des retards dans les expropriations.

« Nous sommes toujours confrontés à des déficits budgétaires en termes d’agrandissement d’environ cinq carrefours et d’environ 41 km de voirie urbaine. Ces travaux nous aideront principalement à faire face aux embouteillages lors de la prochaine réunion du Commonwealth a Kigali. Nous avons entamé des discussions avec différents partenaires, y compris le comité préparant la réunion de la CHOGM, afin d’obtenir un budget pour financer l’extension ", a-t-elle déclaré.

Des jonctions de Gishushu, Kisimenti, Giporoso et celle de Kimironko-Kibagabaga dans le District urbain de Gasabo sont visees par ce projet d’agrandissement.
Les responsables ont expliqué que ces carrefours seront élargis et dotés d’un systeme permettant à certaines voitures de continuer à rouler sans attendre et sans passer par des feux de signalisation.

« Nous avons deux ponts à construire sur la rivière de Nyabugogo. Nous étudions également la possibilité de disposer de voies réservées aux bus l’année prochaine. Nous indiquerons aux bus quels itinéraires utiliser aux heures de pointe du matin et du soir », a-t-elle déclaré.

Elle a ajouté qu’une étude de faisabilité sur le système de transport en commun rapide par bus sera achevée avant la fin de cette année, mais qu’elle nécessite également des études détaillées avant sa mise en œuvre.

"Nous étudions l’usage des bus qui ressemblent à des trains ainsi que des téléphériques dont le protocole d’accord pour le lancement des essais sera signé à la fin de cette année", a-t-elle déclaré.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité