Urgent

La diaspora rwandaise d’Amérique tente de contrer la campagne de désinformation de Paul Rusesabagina

Redigé par IGIHE
Le 6 janvier 2020 à 03:51

Les Rwandais et les amis du Rwanda residant aux USA ont fortement encouragé les autorités de la Ville de San Antonio aux USA a décommander la communication que doit donner Paul Rusesabagina qualifié de négationniste du génocide des Tutsi du Rwanda de 1994 et de personnalité publique qui soutient activement des mouvements armés déstabilisant le Rwanda.

Il est attendu qu’il doit faire cette communication le 10 janvier en tant que dirigeant de Rwanda Rusesabagina Foundation dans le cadre du Dream Week du 10 au 26 janvier prochain.

Le Dream Week, fondé par un certain Shokare Nakpodia, est un événement qui rassemble toute une série de communications sur le thème du vivre ensemble sans ségrégation en mémoire du rêve-discours de Martin Luther King Jr.

L’invitation lui a été donnée entant que héros du film Hôtel Rwanda. Il lui est attribué l’acte héroïque selon lequel il aurait sauvé des Interahamwe en 1994 alors que le génocide des Tutsi battait son plein les vies de tous les 1.268 Hutu et Tutsi réfugiés dans l’Hôtel des Mille Collines du Centre Ville de Kigali dont il était gérant.

Une série de témoignages des rescapés de cet Hôtel montre que le Monsieur héros du film Hôtel Rwanda a continué normalement son travail de gérant de l’hôtel qui était gardé de façon réduite, il est vrai, par des Casques Bleus de la MINUAR (Mission Onusienne pour le Rwanda).

« Rien de gratuit nous a été donné », disent les rescapés. Mais ces derniers, quand bien même ils payaient leurs consommations, les propriétaires belges de l’hôtel avaient ordonné qu’il prenne soin de ces réfugiés. Une façon de dire qu’autant qu’il leur a donné un git, il fallait qu’il leur donne tout ce qu’il avait dans le stock et qu’il se surpasse en détournant l’attention des Interhamwe pour les approvisionner gratuitement en nourriture fraîche. Voilà ce qui aurait été un acte d’héroïsme.

Révisionniste viscéral
Paul Rusesabagina, président du MRCD/ Mouvement Rwandais pour le Renouveau et le Changement Démocratique et de sa branche armée FLN/Forces de Libération Nationale du Rwanda montre la couleur d’une politique qu’il entend faire régner au Rwanda. « Lui et ses compères dont Claude Gatebuke et l’Association Friends of Congo vont dans les quartiers noirs des villes américaines et font ces derniers temps une campagne de sensibilisation sur le double génocide au Rwanda », a confié à Igihe Dr John Musiime, Président de la Diaspora rwandaise des USA, montrant que cette campagne est infructueuse surtout que les résidents rwandais de ces quartiers font une contre campagne explicative des faits dans une opinion publique n’ayant pas souvent des informations suffisantes sur ce que Rusesabagina avance.

“Nous sommes entrain de préparer un document à l’endroit des membres de l’Association Dream Week qui l’a invité. Ce ne sera pas la première fois que nous aurons fait cela car nous avons lancé une campagne de vérité contre l’écrivaine canadienne Judi Reever au cours de sa conférence où elle soutenait que le FPR qui a arrêté le génocide des Tutsi au Rwanda de 1994 aurait commis un autre génocide contre les Hutu. Nous luttons pour que le podium offert à Rusesabagina lui soit retiré ou qu’il nous soit donné une tribune au cours de cette semaine Dream Week afin que nous montrions la fausseté des propos qu’il avance. Nous recourrons aussi à la presse pour le démasquer et montrer que Rusesabagina est un homme qui travaille avec des groupes terroristes. Nous suivons la situation de très près », a dit Musiime disant que la Communauté rwandaise des USA est au courant du fait que le même Rusesabagina triche au près de ses donateurs de qui il collecte des sommes d’argent sous prétexte qu’elles vont être utilisées pour secourir les enfants alors qu’en vérité elles sont acheminées vers ces groupes terroristes armés opérant dans l’Est de la RDC.

D’autres personnalités publiques rwandaises interrogées trouve qu’il est aberrant de voir une telle personnalité négationniste du génocide des Tutsi continuer à avoir des entrées dans des fora internationaux où elle continue de distiller ses propos déshumanisants.

« Non ! Rusesabagina est toute simplement le chef d’un MRCD-Ubumwe/Mouvement Rwandais pour le Changement Démocratique-l’Unité, un mouvement terroriste armé opérant dans l’Est de la RDC en collaboration avec CNRD-FLN/Conseil National pour le Renouveau Démocratique- Force National de Libération ; deux mouvements qui veulent déstabiliser le Rwanda et toute la région des Grands Lacs », a dit Olivier Nduhungirehe, Secrétaire d’Etat rwandais à la Coopération internationale.

L’ancien Procureur général de la République Jean Bosco Mutangana interrogé trouve que le Forum Dream Week qui l’a invité devrait comprendre ce qu’est en réalité Paul Rusesabagina. « Il ne doit pas continuer ainsi sans qu’il fasse face à la justice. On ne doit pas lui donner une tribune d’expression. Par contre il doit être traduit en justice. C’est la seule façon de le décourager dans sa tendance criminelle », a indiquéMutangana tentant de démasquer la vraie face de ce héros gratuit du film Hotel Rwanda réalisé Terry George et inspiré du livre de Philip Gourevitch “We Wish to Inform You That Tomorrow We Will Be Killed with Our Families”.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité