00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

La diaspora rwandaise ; contribution sensible au développement de son pays

Redigé par Jovin Ndayishimiye
Le 28 novembre 2012 à 01:36

Un rapport des Nations Unies rendu public ce 27 octobre 2012 à Kigali fait état d’un accroissement perceptible de flux financiers venant de la diaspora. Le rapport en question a pour but de montrer la contribution des diasporas issues du Tiers Monde vivant en Occident à l’effort de développement de leurs pays en voie de développement. Dans ce rapport, il est dit que les transferts d’argent de la part des Rwandais de la diaspora vers leur pays d’origine se sont accrus de 44% en volume entre 2002 (...)

Un rapport des Nations Unies rendu public ce 27 octobre 2012 à Kigali fait état d’un accroissement perceptible de flux financiers venant de la diaspora. Le rapport en question a pour but de montrer la contribution des diasporas issues du Tiers Monde vivant en Occident à l’effort de développement de leurs pays en voie de développement.

Dans ce rapport, il est dit que les transferts d’argent de la part des Rwandais de la diaspora vers leur pays d’origine se sont accrus de 44% en volume entre 2002 et 2011. Ce rapport montre qu’entre 1990 et 2000, le nombre d’intellectuels rwandais vivant à l’étranger à baissé de 40 à 24%, que les citoyens rwandais vivant à l’étranger avoisinent 5%.

Entre 1990 et 2011, les ressortissants des pays du Sud vivant en Occident ont passé d’un dollar qu’ils envoyaient dans leurs pays d’origine à 30$.

« Les fonds qui entrent au pays venant de sa diaspora rwandaise viennent de diverses façons. La Banque Nationale du Rwanda ne peut qu’avoir des chiffres de ceux qui passent par les transferts d’argent comme Western Union ou Money Gram et autres. Il y a aussi des fonds qui entrent de main à main jusqu’au destinataire. Ici on ne peut que donner des chiffres approximatifs »,

a déclaré Déo Nkusi, Directeur du département de la Diaspora au sein du Ministère rwandais des Affaires Etrangères.

Selon ce fonctionnaire, la diaspora rwandaise est très active dans le transfert des fonds. Elle canalise ses fonds dans le secteur Construction mais aussi, dans une certaine mesure, dans la création des PMEs/Petites et Moyennes entreprises et les Hôtels.

« Sur ce dernier point, nous les encourageons à travers divers programmes comme le ‘Come and See’ qui se fait en une sorte de visites collectives organisées pour explorer les opportunités d’investissement dans le pays et l’environnement propice aux affaires. Nous leur facilitons les procédures administratives de création de leurs business en collaboration avec RDB/Rwanda Development Board, les Douanes » ; a ajouté le fonctionnaire.

Il va sans dire que la diaspora rwandaise autant que d’autres diasporas du Tiers-monde pauvre participe de façon sensible à l’accroissement de la richesse sociale du pays.

ORINFOR du 11 novembre 2010 rapportait des chiffres intéressants à ce propos.
« Le transfert d’argent de l’étranger au Rwanda coûte cher selon les utilisateurs et les bénéficiaires perdent beaucoup d’argent. Les chiffres révèlent que l’argent envoyé par les Rwandais de la diaspora atteindra 200 millions de dollars cette année. Selon la Banque Mondiale, les Rwandais vivant à l’étranger, à prédominance des pays en voie de développement ont transféré quelque 414 milliards. »

L’agence APA rapportait déjà en 2008, citant l’ancien gouverneur de la BNR que les fonds d’investissement de la diaspora rwandaise s’élevaient à 80 millions de dollars.

The Newtimes rapportait aussi que les fonds venant de la diaspora rwandaise sont essentiels à la création des richesses sociales.

« Les envois d’argent des migrants vers le Rwanda devraient représenter, selon la Banque mondiale, 150 millions de dollars en 2008, pour 60 millions en 2006 et 110 millions en 2007… »

Depuis lors, le Gouvernement rwandais a bien compris l’importance de cette diaspora. Des stratégies de les attirer se pensent.

« Nous encourageons la diaspora rwandaise partout où elle à venir au Rwanda avec leurs partenaires investir au Pays mais aussi d’investir dans les pays d’accueil »,

a déclaré Déo Nkusi montrant que les stratégies d’approche de la diaspora se peaufinent de jour en jour, que la diaspora rwandaise ne poursuit pas uniquement et nécessairement une lutte politique de l’opposition frontale au régime de Kigali.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité