Urgent

La Banque Mondiale donne un paquet de conseils économiques au Rwanda pour sa vision 2050

Redigé par IGIHE
Le 12 novembre 2018 à 11:16

Une étude menée conjointement par la Banque Mondiale et le Gouvernement rwandais montre que, pour que le Rwanda puisse atteindre ses objectifs de développement en rapport avec sa Vision 2050 qu’il s’est fixée, il doit mettre beaucoup de volonté politique dans l’appui aux initiatives privées, au partenariat Secteur Public-Privé, à l’amélioration du système d’habitat et à l’accroissement de la capacité de travail et au pouvoir d’achat des citoyens rwandais.

Cette recherche a été publiée ce 10 novembre 2018 au cours d’une cérémonie publique à laquelle participaient la DG de la Banque Mondiale, Gueorguieva Kristalina, et le Premier Ministre rwandais, Dr Edouard Ngirente.

Selon cette étude, le PIB passera de 800 à 12.476 $ par habitant et par an en 2050
Mais pour cela, « le Rwanda devra asseoir des stratégies pour accroissement de ses exportations, des stratégies de promotion industrielle pour une grande productivité en la matière mais aussi une volonté affichée d’amélioration et diversification de son système éducatif », lit-on dans le rapport de cette recherche qui insiste sur
« l’introduction des TICs dans le secteur agricole, promotion des initiatives dans divers secteurs, accroître la capacité des entités administratives publiques et la coopération commerciale avec d’autres pays ».

Il est rapporté que cette recherche de la Banque Mondiale a été conduite dans le monde dans deux autres pays, la Chine et le Vietnam.
« Atteindre les objectifs de la Vision 2050 n’est pas une tâche aisée mais le Rwanda fera siennes les expériences d’autres nations qui ont atteint un certain niveau appréciable de leur développement », a dit le Dr Edouard Ngirente qui a montré sa satisfaction de voir que cette étude de la BM entre dans la droite ligne du Plan de sept ans du gouvernement rwandais lancé l’an passé.

« Ce plan insiste sur les piliers cités dans cette étude de la BM », a dit à la cérémonie le Premier Ministre rwandais insistant sur les stratégies de renforcement de capacité des citoyens qui prescrivent la lutte contre la malnutrition des enfants, l’amélioration de l’alimentation, les crèches et la socialisation des enfants dans les écoles maternelles et l’hygiène de l’enfant. « Ce plan prévoit aussi les stages de perfectionnement des enseignants, la construction de nouvelles salles de classe, la révision des curricula et bien d’autres », a dit le Ministre.

“Cette étude donne de l’espoir quant au développement socio économique du Rwanda tout autant que ce pays a mis sur pied des stratégies visant à faciliter les affaires et les investissements », a dit Gueorguieva qui a fait allusion à la 29ème place occupée par le Rwanda au palmarès mondial de l’Index « Doing Business » de la Banque Mondiale.

Cette BM a promis d’accroître de 10% ses investissements au Rwanda dans les secteurs Education, Agriculture, Développement citoyen, Energie, Infrastructures, Habitat et autres. Dans le secteur spécifique de l’éducation, la BM a promis d’investir 150 Millions de dollars.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité