Urgent

La BAD et la Banque Mondiale ne s’accordent pas au sujet des prêts à l’Afrique

Redigé par IGIHE
Le 21 février 2020 à 12:29

Le Président de la Banque Mondiale, David Malpass, a déclaré lundi 17 février 2020, que certaines banques de développement telles que la Banque Africaine de Développement aggravent des situations, déjà difficiles, en prêtant facilement aux pays lourdement endettés.

C’était un débat lancé lors du Forum sur la dette de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International à Washington, où il a cité la Banque Asiatique de Développement, la Banque Africaine de Développement et la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement comme les principaux responsables de problème d’endettement.

Le Nigeria et l’Afrique du Sud ont été mentionnés par le Président de la Banque Mondiale comme quelques-uns des pays qui ont bénéficié de « prêts faciles » de la BAD.

La BAD ne l’entend de cette oreille.
Dans un communiqué, la BAD a fait valoir que c’est au contraire la Banque Mondiale qui expose le continent africain à une dette plus élevée.

"La Banque Mondiale a accordé à l’Afrique des crédits beaucoup plus consistants que ceux de la Banque Africaine de Développement. En effet, la BM lui a accordé 20,2 milliards $ contre 10,1 de la BAD, au cours de l’exercice 2018”, a indiqué la BAD.
En ce qui concerne le Nigéria et l’Afrique du Sud, la Banque Mondiale leur a octroyé respectivement 8,3 milliards de dollars et 2,4 milliards de dollars pendant que la BAD avait accordé 2,1 milliards $ au premier et 2,0 au second, durant le même exercice 2018.
C’est ainsi que la BAD prouve qu’elle a été accusée injustement.
"La déclaration du Président de la Banque Mondiale insinuant que la Banque Africaine de Développement contribue a l’aggravation du problème de la dette de l’Afrique est simplement trompeuse et inexacte", indique le communiqué de la BAD.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité