La 1ère Dame appelle les veuves du génocide à exceller davantage

Redigé par IGIHE
Le 25 février 2020 à 11:16

La Première Dame, Mme Jeannette Kagame, a déclaré aux hommes et aux femmes rendues veuves pendant le Génocide de 1994 perpetré contre les Tutsis, que leur vie est un exemple et un pilier de la résilience pour les générations futures.

Elle s’exprimait ainsi dimanche 23 février 2020 lors de la céremonie marquant le 25ème anniversaire de la fondation de l’Association des Veuves du Génocide de 1994 perpetré contre les Tutsi (AVEGA).

A sa fondation, l’Association avait l’objectif de permettre aux veuves du génocide de se réconforter par le dialogue ; d’unir leurs efforts pour gagner leur vie et aider à élever des orphelins du génocide.

Aujourd’hui, grâce aux différents programmes, l’Association a pu permettre aux veuves d’avoir une vie décente et à les sortir du traumatisme conséquent au génocide.
AVEGA a, entre autres, construit 3 Centres de Santé et une Clinique traitant jusqu’à 250 000 personnes.

L’ organisation offre également un traitement anti-VIH à plus de 2 500 personnes et a lancé un programme de counselling aux survivants sur le dépistage du VIH et dispense d’autres formes de conseil aux personnes infectées.

S’adressant aux membres d’AVEGA et à d’autres responsables qui ont honoré de leur présence la cérémonie, Mme Jeannette Kagame a félicité les veuves pour leur résilience malgré ce qui leur est arrivé, et leur zèle à vivre et à se soutenir mutuellement.

« Vous vous êtes réunis, réconfortés, bâtis les uns les autres, élevé des orphelins, nourri les enfants du Rwanda et construit le pays », a-t-elle déclaré.

“Dans la vision du pays à l’horizon 2050, les membres de l’AVEGA seront une source de valeurs de la résilience envers les jeunes ainsi qu’un exemple pour les générations futures”, a-t-elle ajouté.

« Vous serez un feu qui détruit le mal et le remplace par le bien, une source de laquelle les jeunes générations continueront à puiser le bonheur, puisque vous les avez nourris sur le châle de la résilience », s’est-elle réjouie.

« A la fin du génocide, je suis devenu un enfant des veuves, tout comme beaucoup d’autres qui n’avaient pas de parents. Vous pouviez trouver une vingtaine d’enfants vivant ensemble au même endroit et grâce à des femmes veuves devenues nos mères », a témoigné Charles Habonimana, un de plusieurs enfants orphelins survivants élevés par AVEGA.

Valérie Mukabayire, la Présidente d’AVEGA, a remercié le leadership du Rwanda pour, entre autres, avoir arrêté le génocide perpetré contre les Tutsis en 1994. Elle a remercié la Première Dame pour les efforts de soutien consacrés à AVEGA sous forme de plaidoyer. Elle lui est reconnaissante, elle qui leur a permis de construire un Centre de Santé et de l’équiper en médicaments.

Solina Nyirahabimana, la Ministre de l’Egalité des sexes et de la Promotion de la Famille, a exprimé sa gratitude pour ce qui a été accompli en redonnant espoir aux femmes et aux survivantes veuves, et a recommandé de protéger et sauvegarder ce qui a été accompli jusqu’à présent.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité