Urgent

L’Officier anti-corruption accusé de corruption.

Redigé par IGIHE
Le 14 mars 2019 à 09:32

Un agent du Bureau de l’Ombudsman chargé de l’investigation sur la corruption est sous les verroux depuis quelques jours, présumé coupable de crime de corruption commis en 2011, acte que ne peut supporter l’Institution de l’Ombudsman.

Théoneste Komeza est poursuivi pour avoir été corrompu en 2011 alors qu’il était un policier du pays, une information que n’avait pas l’Institution de l’Ombudsman au moment de son recrutement.

Komeza a satisfait au test de recrutement pour l’emploi et a été engagé l’année dernière comme “Investigator in Special on Corruption Unit” pour lequel il a prêté serment en juillet dernier, devant l’Ombudsman Général.

Le porte-parole du Bureau de l’Ombudsman, Nkurunziza Jean Pierre, déclare que l’Institution a fait son investigation dès qu’elle a été informée par certaines personnes.
“Il n’avait pas mentionné, dans son CV, qu’il avait été policier. Il s’est donc infiltré chez nous et nous ne pouvions pas vérifier ce que nous n’avions pas soupçonné”, avoue-t-il.

La nouvelle loi pénale sur la corruption définit celle-ci comme un crime imprescriptible.L’ancienne loi lui déterminait 10 ans pour devenir prescriptible, ce qui permet que le présumé coupable soit aujourd’hui poursuivi. Komeza est dans les mains du Bureau d’Investigation de la Police, RIB, en attendant d’être amené devant la justice.

Le porte-parole du Bureau du Procureur de la République, Faustin Nkusi, a déclaré que le dossier de Komeza leur est parvenu le 11 mars 2019. Il sera traduit devant le Tribunal dans 5 jours à compter de la date de réception du dit dossier.

“Les Rwandais devraient continuer à donner des informations relatives à la corruption et à l’injustice car ça concerne tout un chacun. Si personne ne nous avait informés sur ce cas, nous ne l’aurions jamais su”, a recommandé Nkurunziza.

Le crime de corruption est punissable d’une peine d’emprisonnement de 7 à 10 ans.

Umuseke


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité