Urgent

L’invitation ugandaise au Rwanda a sieger pour le suivi des Accords de Paix de Luanda filtre dans la presse avant le destinataire

Redigé par IGIHE
Le 21 octobre 2019 à 12:32

Les Accords de Paix rwando ugandais signés à Luanda le 21 août 2019, nourrissent des inquiétudes quant à leur mise en exécution. Après la séance de travail de Kigali de la Commission mixte rwando ugandaise le 16 septembre dernier, il était prévu que dans trente jours calendrier qui allaient suivre, la deuxième séance allait suivre et devait se tenir à Kampala. Quelle n’a été la surprise de voir la partie ugandaise tarder à lancer l’invitation à l’équipe rwandaise.

L’autre surprise dans cette affaire est que l’information concernant la supposée date de la rencontre de Kampala filtre dans une certaine presse ugandaise avant d’être portée à l’attention de la partie rwandaise. En effet, le quotidien en ligne ugandais Chimpreports généralement bien informé car entrant dans les arcanes des instances dirigeantes ugandaises avance que la date des prochains travaux de la Commission est fixée au 13 novembre prochain.

Une plaisanterie de mauvais goût

Le journal en question fait sur sa manchette de ce dimanche 20 octobre : « Le Ministère Ugandaise des Affaires Etrangères a lancé une invitation à Kigali pour la séance de travail du 13 Novembre (de la commission mixte rwando ugandaise de mise en exécution des Accords de Paix signés à Luanda en Angola) ».
Cela a semblé gauche de la part de Kigali qui n’a pas encore reçu ladite invitation. Pour le Secrétaire d’Etat rwandais à la Coopération internationale, Amb. Olivier Nduhungirehe, « c’est bizarre de voir la presse informer le public de cette invitation qui n’est pas encore parvenue au destinataire ».

Beaucoup d’événements survenus au cours de ce mois
La réunion de Kigali du 16 septembre dernier de cette Commission mixte était dirigée par les deux ministres des Affaires Etrangères rwandais et ugandais, Messieurs Olivier Nduhungirehe et Sam Kuteesa. La délégation rwandaise aux travaux comprenait l’ambassadeur du Rwanda en Uganda, le Général Frank Mugambage, le Ministre de la Justice Jonhston Busingye, le Ministre de la Bonne Gouvernance Prof Anastase Shyaka, le chef des services de rensignement, Gén. Joseph Nzabamwita et le Directeur du Contre espionnage, le Col. Anaclet Kalibata.

Du côté ugandais, on notait la présence du ministre de l’Intérieur, Gen. J.J Odongo Abu, le directeur de cabinet à la présidence ugandaise, Amb Joseph Ocwet et William Byaruhanga, l’Envoyé général du Gouvernement ugandais et l’ambassadeure de l’Uganda à Kampala, Mme Oliver Wonekha.

Reunions debattant des progres dans la mise en application des Accords
Les travaux de cette Commission mixte qui tient réunion avec les observateurs délégués par les médiateurs angolais et congolais, respectivement les Présidents Joao Lourenço et Félix Tshisekedi, focalisent leur attention sur la mise en exécution des recommandations des Accords de paix qui sont entre autre l’obligation du gouvernement ugandais de libérer les citoyens rwandais arrêtés arbitrairement sur le territoire ugandais et torturés.

Mais c’est aussi le fait que le régime de Kampala par le biais de ses services de renseignement militaires doit se faire violence et cesser de prêter main forte au recrutement pour groupes en rébellion contre Kigali.

Le Rwanda est aussi encouragé par ces Accords ouvrir grandes ses portes aux échanges transfrontaliers libres entre les deux pays.

« Les Ugandais, ce sont eux qui doivent inviter pour la tenue de session de travail de la Commission. Ce n’est pas nous qui invitons », a confié à Igihe, l’Ambass. Olivier Nduhungirehe ignorant princièrement les informations livrées par Chimpreports à ce sujet. « Il n’y a rien de nouveau jusqu’àce jour », a-t-il ajouté.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité