Urgent

L’ex- Col Joseph Mutabazi des FLN capturé dans l’Est RDC et extradé au Rwanda suit une formation d’Education civique à Mutobo

Redigé par Jovin Ndayishimiye
Le 4 février 2020 à 01:38

L’ex-Col Joseph Mutabazi, ancien Chef des Opération militaires de FLN/Forces de Libération Nationale du Rwanda, aile armée de MRCD/Mouvement Rwandais pour le Changement et la Démocratie opérant dans les brousses et forêts de l’Est de la RDC a été capturé par les FARDC pour être rapatrié au Rwanda. Il est présentement au Centre de formation civique de Mutobo pour ex-combattants où il poursuit ses cours avant d’être réinséré dans la vie sociale.

Ce colonel est retracé en 1994 en plein génocide des Tutsi. Il est alors cadet à l’ESM/Ecole Supérieure Militaire en exil à Kigeme Gikongoro puis dans l’Est de la RDC.

"J’ai été décoré Adjudant le 6 juin 1996. Puis, la débandade causée par le feu soudain des nouvelles troupes de l’APR est survenue et nous avons fui vers Brazzaville. Nous sommes revenus en RDC sur invitation du Président Laurent Désiré Kabila qui nous avait promis de nous inorporer dans les FARDC et de nous aider à réenvahir le Rwanda", a dit Mutabazi montrant la félonie de cet ancien Président congolais qui a pris le pouvoir grâce aux troupes de l’APR.

Celles-ci avaient en premier l’objectif de repousser les troupes ennemies qui campaient aux confins du Lac Kivu délimitant le Rwanda de l’Esr de la RDC, de ramener au Rwanda les civils pris en otage par ces forces, de sécuriser ces frontières afin de pouvoir reconstruire l’économie en faillite totale.

"De retour en RDC, j’étais expert en balistique militaire et donc canonnier. J’ai été décoré capitaine à Kamina en 2001. Et nous étions rassemblés dans une nouvelle structure, les FDLR/Forces Démocratiques de Libération du Rwanda", a-t-il dit montrant que le parcours de combattant depuis 2001 à 2019, être devenu colonel dans le CNRD/Conseil National pour le renouveau Démocratique, c’est un processus normal.

Comment rentre-t-il au pays ?
"J’ai été capturé au niveau de Kifunzi par des civils congolais alors que mes troupes étaient en débandade totale. Chacun cherchait comment sauver sa vie. Ils m’ont remis aux troupes congolaises ( de l’Opération Sokola II) à Nyamiyonga. Elles m’ont emmené à Bukavu pour me remettre aux autorités rwandaises au poste frontière de Rizizi puis de là j’ai été transporté au camp de Mukamira au Nord du Rwanda", a confié à Igihe Mutabazi.

Il confie qu’il poursuit ses séances d’éducation civique à Mutobo au moment où sa famille reste momentanément dans le camp de transit de Nyarushishi en district de Rusizi en Province de l’Ouest.

"Moi actuellement j’ai confiance en ce régime. Au cas où il me fera honneur de me donner des responsabilités civiles ou militaires, je suis prêt à les assumer. Même si je n’ai pas cet honneur ou chance, j’ai beaucoup d’amis, ceux qui ont fait dans le temps école avec moi, je pourrai faire ma vie grâce à leur solisdarité", a -t-il dit montrant qu’il envisage l’avenir avec sérénité et sécurité totale.

Cet ancien officier supérieur de FLN en charge des opérations militaires se montre aussi coopératif que la plupart d’autres hauts gradés des FDLR et autre CNRD ou FLN. Aussi espère-t-il en retour un traitement à la hauteur du poids d’informations véridiques et actualisées qu’il aura fournies afin de défaire complètement la menace qui se profile dans cet Est de la RDC et qui plane sur le Rwanda soucieux de se reconstruire et de changer le ’Mind’ des citoyens rwandais.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité