L’Autralie accorde un asile politique à Karake François, un ex-FDLR présumé génocidaire

Redigé par IGIHE
Le 25 novembre 2019 à 10:57

Dimanche 24 novembre 2019, il est rapporté que l’Autralie vient d’accorder un asile politique à un troisieme ex combattant FDLR/Forces Démocratiques de Libération du Rwanda. Les deux autres qui ont déjà eu droit au statut de réfugié politique dans ce pays-continent sont Léonidas Bimenyimana et Grégoire Nyaminani, tous sérieusement soupçonnés d’avoir joué un grand rôl ;e criminel dans le génocide des Tutsi du Rwanmda de 1994.

Tous ces trois membres des FDLR, Bimenyimana, Nyaminani et Karake, ont été arrêtés en 2003 et transférés devant la justice américaine pour répondre du crime d’avoir tué en 1999, deux touristes américains dans le Parc de Bwindi/Ruwenzori en Uganda. Ils faisaient alors partie de ALIR/Armée de Libération du Rwanda qui fut alors fiché terroriste par le Gouvernement américain, ce qui a fait qu’il a changé de dénomination pour se dénommer FDLR.

Ces trois, s’étant plaints d’être passés aux aveux de culpabilité à cause de la torture exercée sur eux, ont été innocentés par le tribunal américain

Ils sont restés dans les prisons américaines jusqu’à ce que le Gouvernement américain négocie leur asile avec l’Australie.

La presse rapporte que le dernier à être libéré et extradé en Australie le 19 novembre dernier, François Karake, 55 ans, été locataire d’une prison de Miami. Il a foulé le sol australien le 21 novembre.

Avec Umuseke.rw


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité