00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

L’association IBUKA conteste le prix qu’une association américaine veut remettre à Rusesabagina

Redigé par
Le 11 octobre 2011 à 09:25

Une association américaine « Lantos foundation for Human Rights and justice » prévoit remettre un prix d’honneur à Paul Rusesabagina, le héro du film « Hotel Rwanda », le 16 Novembre prochain.
L’association Ibuka (en français "souviens-toi") qui œuvre pour les intérêts des rescapés du génocide perpétré contre le Tutsi en 1994, conteste toute remise de prix à Paul Rusesabagina qui est très désavoué dans son pays d’origine, le Rwanda.
Rendu célèbre par le film joué en mémoire de son dévouement pour sauver les (...)

Une association américaine « Lantos foundation for Human Rights and justice » prévoit remettre un prix d’honneur à Paul Rusesabagina, le héro du film « Hotel Rwanda », le 16 Novembre prochain.

L’association Ibuka (en français "souviens-toi") qui œuvre pour les intérêts des rescapés du génocide perpétré contre le Tutsi en 1994, conteste toute remise de prix à Paul Rusesabagina qui est très désavoué dans son pays d’origine, le Rwanda.

Rendu célèbre par le film joué en mémoire de son dévouement pour sauver les Tutsi menacés d’extermination, Paul Rusesabagina est devenu actuellement un héro auprès des téléspectateurs du film « Hotel Rwanda ».

Selon Ibuka, le prix qu’on veut remettre à Rusesabagina est fondé sur des faux témoignages rendus populaire malheureusement par le film « Hotel Rwanda ».

« Lantos foundation for Human Rights and Justice » affirme qu’elle va remettre le prix à Paul Rusesabagina pour son secours apporté à 1268 Tutsi qui s’étaient refugiés à l’hôtel des mille collines pendant le génocide en avril 1994, alors qu’il était gérant de cet hôtel.

Mais ceux qui le connaissent bien, disent que Paul Rusesabagina ne faisait entrer aux milles collines que les gens qui payaient des grosses sommes d’argent pour y trouver refuge auprès des militaires belges et français qui occupaient aussi le lieu.

Les associations Ibuka et AVEGA (Association des veuves du génocide) ont rendu officiel leur déclaration de contestation de remise de prix à Rusesabagina ce lundi 10 octobre. Les deux associations qui defendent les interets des rescapees du genocide des Tutsi affirment que Rusesabagina ne mérite pas ces honneurs au contraire qu’il doit être critiqué et contesté pour son comportement vis-à-vis des personnes qui étaient en danger lors du genocide en 1994. 

L’Hon. Odette Nyiramirimo est l’une des personnes qui avaient donné de l’argent à Rusesabagina pour leur survie 

Ibuka a fait savoir que les rescapés du génocide considèrent comme moqueries les différents prix qu’on remet à Rusesabagina car en période de génocide celui qui n’avait pas d’argent ne pouvait pas se refugier à l’hôtel des mille collines. Odette Nyiramirimo, député au parlement de la communauté de l’Afrique de l’Est et aussi rescapée du génocide refugiée à l’hôtel des milles collines corrobore ces accusations.

Le président d’Ibuka, le professeur Jean Pierre Dusingizemungu a déclaré que Paul Rusesabagina ne doit recevoir aucun prix, vu qu’il figure sur la liste des personnes qui financent les FDLR, mouvement terroriste à majorité composé des génocidaires rwandais et qui continuent à déstabiliser la paix dans la région.

Les associations Ibuka et AVEGA ont adressé une lettre à « Lantos foundation for Human Rights and Justice », qui insiste sur le fait que Rusesabagina n’a joué aucun rôle dans la protection des personnes qui s’étaient refugiées à l’hôtel des mille collines.
 

Quatre arguments avancés par IBUKA 

Un des motifs qui poussent le Rwanda à désavoué l’héroïsme de Rusesabagina est que, ce n’est pas lui qui tenait la parole de décision sur qui que ce soit dans cet hôtel.

Le 5è étage de l’hôtel des mille collines était occupé par le service des communications de l’armée française qui faisait une sorte de pression contre les tueurs, cela ne dépendait pas de la volonté de Rusesabagina.

Quand il était en mission au Rwanda en 1994, l’envoyé de la France Bernard Kouchner avait demandé au gouvernement intérimaire en période du génocide de ne pas déstabiliser les personnes qui se sont refugiés aux mille collines et qu’une fois menacées, la France arrêterait toute aide accordée au gouvernement rwandais, cela aussi n’a rien n’à voir avec les efforts de Rusesabagina.

Ensuite l’hôtel des milles collines a fini par se retrouver dans la zone contrôlée par l’armée patriotique rwandaise, branche armée du FPR inkotanyi. La famille de Rusesabagina s’était aussi refugiée dans cet hôtel.

L’hôtel des mille collines était la propriété privée de la compagnie belge SABENA, ainsi, les militaires belges assuraient la sécurité de l’hôtel et des biens. Cette realite echappe à beaucoup de gens et ecarte tout rôle que Rusesabagina aurait joué pour sauver les Tutsi refugiés dans cet hôtel. 

« Lantos fondation for Human Rights and Justice » est une association qui regroupe des personnes très connues aux Etats-Unis d’Amérique, ici les gens se demandent, pourquoi les personnes sensées connaître la vérité sont celles qui la bafouent. 

Cette association a été créée en mémoire du juif Tom Lantos, rescapé du génocide juif et sénateur au congrès américain.

Différents personnages sont membres de cette association notamment John Broderick, Richard Gere, le Dr Kay King, le professeur Harold Koh, l’Ambassadeur Mark Palmer, l’honorable Shimon Peres, l’Ambassadeur John Shattuck, le Professeur Elie Wiesel… tous, très connus dans des œuvres de lutte pour la justice et la paix.

Une fois le prix remis à Paul Rusesabagina, il sera la 3ème personnalité à le recevoir depuis 2009. Son premier laureat est Dalaï Lama, le second est le Professeur Elie Wiesel, ex candidat au prix Nobel de la paix.

À côté d’Ibuka et AVEGA plusieurs Rwandais et amis du Rwanda contestent la remise de ce prix à Rusesabagina et ont ouvert une page de contestation sur facebook. http://www.facebook.com/#&nbsp ; !/pages/Th...).

Photo : Le président de l’association Ibuka, Jean Pierre Dusingizemungu


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité