Urgent

L’alphabétisation des adultes dans le District Musanze (Nord) : les Batwas du Rwanda changent leur mode de vie

Redigé par Jovin
Le 1er octobre 2019 à 10:17

District de Musanze : Les Batwas de la place restés longtemps comme des intouchables sont satisfaits du tabou qui est levé à leur encontre par le gouvernement rwandais issu de l’aprés génocide de 1994.

"Pour certains d’entre nous qui avons compris la nouvelle tendance, nous avons appris à lire et écrire. Cela nous a ouvert nos horizons et avons compris que nous pouvions approcher les nouvelles microfinances qui ont commencé à nous offrir des (micro) crédits", a confié à Umuseke Thacienne Nyirabariha, 54 ans. Elle suit à la lettre les instructions de la microfinance locale, Umurenge Sacco, avec une épargne régulière et beaucoup de possibilités d’octroi de crédit. Elle vient de terminer cette alphabétisaqtion fonctionnelle qui place l’homme ou la femme au centre de ses responsabilités et vie.

Elle déclare que durant douze mois qu’elle est entrée en partenariat avec Umurenge Sacco Musanze, après son apprentissage d’alphabétisation fonctionnelle, elle vient d’épargner quelques 20 mille francs rwandais.

"Depuis que j’ai suivi les cours d’alphabétisation fonctionnelle, je comprends parfaitement comment défendre mes intérêts de fermière de la pomme de terre", a-t-elle dit montrant qu’au cas où des agronomes biens formés, tout frais sortis des universités rwandaises, cette fermière pourrait aller plus loin pour mieux comprendre ses ambitions et aller plus de l’avant.

Le seul problème ? Ces agronomes bien au chaud dans leurs bueaux de mairies de leurs districts ou de secteurs administratifs, ne comprennent pas qu’ils doivent bien encadrer ces fermiers en leur apportant des connaissances pratiques qui leur manquent pour plus de productivité et de transformation de leurs pommes de terre et autre.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité