Urgent

L’Allemagne accorde 35 million $ à la CAE pour renforcer l’intégration régionale

Redigé par Bérénice
Le 20 février 2019 à 10:56

L’Allemagne a accordé à la Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE) une subvention de 35 millions de dollars, environ 40 milliards de Frw pour la mise en œuvre de projets d’intégration régionale dans les domaines de la santé, de l’intégration économique régionale et de l’éducation.

Le Secrétaire Général de la Communauté de l’Afrique de l’Est, Libérat Mfumukeko, et l’ambassadeur d’Allemagne auprès de la CAE, Detlef Wächter, ont signé mardi les accords de cette aide à Arusha en Tanzanie.

L’engagement de l’Allemagne comprend 14,5 millions de dollars pour la poursuite du programme de coopération financière conjoint au titre du « Réseau régional de laboratoires de référence pour les maladies transmissibles » et 3 millions d’euros pour le programme de coopération technique « Préparation à une pandémie dans la région CAE ».

Cela soutiendra les efforts de la CAE dans la lutte contre les maladies transmissibles et le renforcement de la capacité de la communauté à faire face aux pandémies, ont déclaré des responsables.

Selon un communiqué du secrétariat de la CAE, 10.7 millions de dollars ont été engagés pour la poursuite du programme de coopération technique intitulé « Soutien au processus d’intégration de la CAE », qui vise à renforcer le commerce intrarégional du bloc.

Le projet cherche à ajouter de la valeur aux secteurs productifs, un meilleur accès au marché, de meilleurs processus douaniers et des normes harmonisées.

Par ailleurs, 1,1 million de dollars ont été engagés pour soutenir les efforts de renforcement des infrastructures régionales.

Selon le communiqué, 5,5 millions de dollars supplémentaires seront consacrés au programme de bourses d’études de la CAE, qui soutient les étudiants en maîtrise de la région.

Au sujet de l’engagement de l’Allemagne envers le secteur de l’éducation de la Communauté Est africaine, l’Ambassadeur a déclaré que le programme d’intégration régionale serait vain si les jeunes et les jeunes générations sont des laissés-pour- compte.

« Nous avons besoin que cette jeune génération porte la vision de la CAE » a ajouté l’envoyé allemand.

L’envoyé allemand a souligné que l’Allemagne restait un fervent partisan des efforts de la CAE et des organisations pour renforcer l’intégration régionale dans ses différentes facettes.

« Renforcer l’intégration économique, aider la CAE à relever les défis clés en matière de santé et d’éducation est au cœur de notre coopération commune. En ce qui concerne notre coopération dans le domaine de la santé, nous estimons qu’il est essentiel d’aider le secrétariat et les États partenaires de la CAE à mieux se positionner face aux épidémies et aux pandémies », a-t-il déclaré.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité