Urgent

Kigali : La technologie dans les motos, une opportunité pour les motards dans leur métier.

Redigé par
Le 23 janvier 2019 à 10:45

La Police Nationale a rappelé aux motards que l’usage de la technologie dans leur métier les aidera à résoudre beaucoup de problèmes qu’ils affrontent au quotidien, comme l’anarchie dans leur service ou l’obtention des documents à temps.

Lors de la réunion du 22 janvier 2019 à laquelle ont participé les motards de Kigali, la Police et d’autres instances ayant trait au transport, il a été montré aux motards l’utilité de la technologie dans leur métier.

Le Commissaire Général Adjoint de la Police, DIGP Félix Namuhoranye, a dit que la technologie est un remède aux problèmes que les motards considéraient comme insolubles.

“Si tu utilises la technologie dans ton métier, il est facile de résoudre ton problème car ton identification et celle de la moto sont bien gardées de façon à permettre d’identifier ta localisation en cas de problème”.

Seuls les établissements Yego Moto et Pascal Moto sont autorisés à recenser et enregistrer dans le système technologique l’identification du motard et celle de sa moto. Un autre problème qui sera résolu est celui de l’anarchie. Il est en effet fréquent de trouver des gens qui se font passer pour des motards rien que parce qu’ils conduisent, mais qui ne le sont pas réellement, car sans documents le leur autorisant.”

“L’anarchie cessera quand vous aurez fait installer la technologie dans vos motos. Ceux qui se font passer pour motards, qui ternissent votre image et font ce qui est contraire à la loi, seront decouverts”, a dit le DIGP.

Les pièces d’identité du motard et celles de sa moto, le permis de conduire et la carte d’assurances sont les seules pièces requises pour l’enregistrement de la moto dans le système technologique. Ceci facilitera la localisation de la moto en cas de vol, d’accident ou de commission de fautes diverses.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité