Urgent

KCP Kinazi : une farine Ubugari très sollicitée, d’autres produits en perspective

Redigé par IGIHE
Le 30 janvier 2020 à 01:32

KCP-Kinazi Cassava Plant est une usine de transformation du manioc en divers produits dont la farine Ubugari mais aussi, pour bientôt, l’amidon et la farine raffinée de manioc entrant en composition avec la farine de blé dans la fabrication de patisseries.

M. Christian Mbabazi, DG intérimaire de KCP

IGIHE a rencontré le Directeur Général de l’Usine KCP, M. Christian Mbabazi, pour un entretien sur le fonctionnement de cette usine de transformation du manioc et ses plans d’avenir.

"Notre usine transforme les tubercules de manioc en farine Ubugari. Elle est très demandée sur le marché local mais aussi en Occident belge, italien, américain et dans les pays nordiques", a dit Mbabazi qui ajoute que, pour le moment, d’autres projets sont en essai dont l’Amidon très demandé par les brasseries et les usines pharmaceutiques.

Mais au- delà de tout ceci, KCP est un don providentiel du Gouvernement rwandais aux fermiers du périmètre Kamonyi-Muhanga-Nyanza-Gisagara-Ruhango et Bugesera.

L’Usine KCP est créée en 2012 par le Gouvernement rwandais (56% d’actions) par le truchement de Agaciro Dévelopment Fund et la BRD/Banque Rwandaise de Développement (44%) pour 10 milliards de francs rwandais.

Pourquoi un tel projet ?
Ce périmètre agricole dit Amayaga est spécialisé dans la culture du manioc. Le Gouvernement rwandais, en implantant une telle usine de transformation du manioc, a tenté de renforcer la capacité des fermiers agricoles de cet espace.

"Nos fournisseurs sont des fermiers de l’entourage de l’Usine KCP de Kinazi. L’Usine leur achète leur récolte d’environ 40 Tonnes par jour. Nous leur offrons un prix compétitif pour les fidéliser à l’approvisionnement régulier de l’Usine KCP. Au moment où le Kg de manioc frais se vend 40 Frw le Kg sur le marché local, nous leur proposons 80 Frw. Depuis lors, beaucoup d’activités économiques se sont développer autour de l’usine. Les conditions de vie des fermiers ont été nettement améliorées", a dit Christian.

Appel de nouveaux investisseurs
"Le rythme de productivité de KCP nous laisse entrevoir la possibilité de faire appel à de nouveaux investisseurs. Nous y pensons et avons commencé des pourparlers avec ces derniers", a dit le DG interimaire Christian.
Mais c’est aussi les fermiers fournisseurs de Kinazi Cassava Plant qui revendiquent la primauté dans l’achat de nouvelles actions de KCP.

"Nous les fermiers qui approvisionnons cette usine en matières premières sommes soucieux d’acheter des actions qui seront proposées par KCP, a confié Ndayishimye, un fermier de Gikundamvura du District Bugesera. Il suffit que l’usine nous achète nos maniocs et qu’elle retienne au Kilogramme une somme convenue qui sera automatiquement changée en action. KCP a été construite par le Gouvernement rwandais pour nous. Elle doit le rester pour couvrir notre pension vieillesse", a-il ajouté.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité