Urgent

Kagame propose un leadership citoyen aux 1300 dirigeants de base du pays

Redigé par ndj
Le 29 mars 2018 à 03:16

Le président Paul Kagame a convoqué tous les dirigeants de base dans un congrès-retraite au Stade Amahoro ce mercredi 18 Mars 2018. Il leur a recommandé de changer de style de leadership et d’adopter celui qui est altruiste et soucieux du développement de ses dirigés. Cette retraite durera trois jours dans les locaux de la FAWE Girls School de Gisozi dans le District Gasabo.

“Un bon dirigeant met ses intérêts après ceux de ses dirigés. Chacun a sa façon de protéger ses intérêts et ceux de sa famille. Mais quand on est un dirigeant, pour mieux vivre et faire vivre ta famille, tu dois penser comment les autres vivent et comment ils peuvent améliorer leurs conditions de vie. Au cas contraire tu ne penses pas à eux, tu subis des conséquences. Toi aussi tu ne te comporteras pas bien », a dit le Président Paul Kagame dispensant une leçon de mode de leadership citoyen à ces dirigeants de la base communautaire venus de tous les coins du pays.

Pour Kagame, tout dirigeant doit avoir une vision positive de son pays et connaître les défis de l’heure tout en sachant comment contribuer à les résoudre.

Le Président a donné une façon dialectique de réfléchir aux questions du pays tout en y apportant des solutions appropriées. « Nous devons réfléchir de façon particulière aux défis qui se posent dans notre société », a lancé aux dirigeants de base Paul Kagame les invitant à ne pas faire du plagiat et transposer dans les réalités rwandaises les modèles de réponses faits dans d’autres pays. « Il faut réfléchir soi-même aux réponses appropriées à une situation problématique locale », a-t-il insisté montrant que nos façons de résoudre nos problèmes en tant que pays enclavé ne peuvent pas être les mêmes que ceux des dirigeants des pays pourvu d’un littoral sur les mers et océans.

Les trois journées universitaires de ces leaders locaux ont donc été inaugurées sur une haute note. Autant dire que cette tradition de rassembler les dirigeants du pays pour qu’ils revisitent leur façon de diriger va être porteuse comme elle aussi sera organisée tous les deux ans, histoire de faire le bilan de leur style de leadership. Les premières assises de ces journées universitaires pour dirigeants de base se sont déroulées en 2016. Elles se sont concentrées sur la question de savoir : « Où avons-nous fait montre de manquement à notre devoir de dirigeant modèle ? Avons-nous rendu des services corrects et en temps réel aux bénéficiaires ? »

Une recherche effectuée à cet effet par RGB/Rwanda Governance Board, Score Card est reprise par le Ministre de la Gouvernance Locale, M. Francis Kaboneka, qui trouve que 87% des Rwandais sont fiers de la façon dont ils sont gouvernés.

Parmi eux, 75% se disent satisfaits des services qui leur sont rendus et que 79% disent que les dirigeants de base sont commis à leur tâche et modèle de dirigeant citoyen.

Il faut néanmoins dire que le Rwanda a beaucoup investi dans la gouvernance décentralisée. Les chiffres sont éloquents en la matière. En 2001, le budget des instances décentralisées était de 49.7 milliards de francs et rien qu’en 2007, ce budget est monté à 440.3 milliards.

Qu’attendre de ces journées universitaires de bonne gouvernance dédiées à 1300 dirigeants des instances de base du pays dont les secrétaires exécutifs et autres dirigeants de départements de districts, secrétaires exécutifs de secteurs et autres membres des conseils consultatifs de district du pays et de la Ville de Kigali ?

Sont-ils essentiellement des secrétaires exécutifs ? Alors, ils vont revoir comment ils mettent en exécution les programmes nationaux de développement. Ils vont cibler les lacunes et comment colmater les brèches et passer à une vitesse supérieure de mise en exécution de des projets de développement. Aux citoyens éprouvant des difficultés à suivre d’être ainsi avertis.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité