Urgent

IITA encadre les fermiers sur le traitement des déchets du manioc

Redigé par IGIHE
Le 15 août 2019 à 04:31

Ce 14 août, Runda de District Kamonyi (province du Sud), les experts de l’IITA/The International Institute of Tropical Agriculture ont organisé une session de formation-information à l’intention des fermiers agricoles de la région Runda spécialisés dans la culture du manioc.Pour ces experts, tout, de la tige et feuilles aux tubercules du manioc y compris son écorce, est traitable pour le marché.

Les chercheurs de l’IITA entendent développer un programme RUNRES (Rural Urban Nexus) de quatre ans de sensibilisation aux fermiers de traiter de façon exhaustive le manioc.

"Ce projet est très profitable pour nous. Il nous enseigne à traiter les écorces de manioc pour en faire de petits pains dits briquettes combustibles ou retraivaillés pour aliments pour bétail. L’eau servant au lavage ou à la fermentation du manioc est aussi utile", a confié Jen Claude Umwizerwa dirigeant de l’association Rwanda Cassava Value Chain Platform qui sortait de ce séminaire-atelier qui ne comprend pas comment de longs siècles sont passés sans que les fermiers du manioc comprennent l’importance de ce qu’ils ont toujours appelé des déchets du manioc- ils constituent 20% du manioc- qu’ils jettaient dans les rebuts.

.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité