Urgent

IGP Dan Munyuza participe à la 21è A.G d’EAPCCO à Arusha/Tanzanie

Redigé par IGIHE
Le 20 septembre 2019 à 09:55

L’Inspecteur général de la police (IGP), Dan Munyuza, participe avec d’autres chefs de police de la région à la 21ème Assemblée générale annuelle de l’Organisation de coopération des chefs de police en Afrique de l’Est (EAPCCO/East African police Chiefs Cooperation Organization), qui se tient actuellement à Arusha, en Tanzanie.
Fondée en 1998, l’EAPCCO réunit 14 pays de l’Afrique de l’Est dont l’Ethiopie, l’Erythrée, l’Uganda, la Somalie, Djibouti, le Kenya, la Tanzanie, le Soudan, les Seychelles et le (...)

L’Inspecteur général de la police (IGP), Dan Munyuza, participe avec d’autres chefs de police de la région à la 21ème Assemblée générale annuelle de l’Organisation de coopération des chefs de police en Afrique de l’Est (EAPCCO/East African police Chiefs Cooperation Organization), qui se tient actuellement à Arusha, en Tanzanie.

Fondée en 1998, l’EAPCCO réunit 14 pays de l’Afrique de l’Est dont l’Ethiopie, l’Erythrée, l’Uganda, la Somalie, Djibouti, le Kenya, la Tanzanie, le Soudan, les Seychelles et le Burundi, le Rwanda, le Soudan du Sud, les Iles Comores.

Cet organe a été créé pour apporter une réponse concrète à la nécessité de joindre les efforts de la police contre les crimes transfrontaliers organisés y compris le terrorisme.

Cette 21ème AG de l’EAPCCO est organisée sous le thème du Renforcement de la coopération et l’innovation dans la lutte contre le crime organisé transnational en Afrique de l’Est et au-delà.

Au premier rang des priorités figurent les moyens de renforcer la coopération contre les principales menaces à la sécurité régionale, principalement ; le terrorisme, la traite et le trafic des êtres humains, les cyber-crimes, les crimes financiers et de haute technologie, le trafic illicite d’armes légères , le vol de véhicules et la recherche, arrestation et transfert de fugitifs, entre autres.

" Cette rencontre est une occasion pour les forces de police de s’unir pour élaborer des stratégies de lutte contre les crimes transfrontaliers dans notre région", a dit le premier Ministre tanzanien Majaliwa ouvrant les travaux de la Conférence insistant sur la nécessité de combattre le fléau de la corruption "qui contribue à l’insécurisation des Etats".

Il a mis l’accent sur la coopération, le partage d’informations et des rencontres- formation conjointes des agents de police des pays membres comme éléments clés pour rendre la région plus sûre et plus sûre.

Le Premier ministre Majaliwa a assuré son audience de la volonté politique et le soutien nécessaire du gouvernement tanzanien pour assurer une coopération concrète entre les institutions de police des Etats membres.

La session des chefs de police a également approuvé et signé l’accord de coopération entre EAPCCO et le Comité des chefs de police de l’Afrique centrale (CAPCCO), qui fournit un cadre pour les opérations conjointes, la formation, le partage d’informations et la lutte contre les crimes transfrontaliers.

Le ministre tanzanien des Affaires intérieures, Alphaxard Kangi Lugola, secrétaire général de la Police internationale - INTERPOL - Prof. Jurgen Stock et les chefs et représentants d’autres organes de sécurité.

La réunion a été précédée par la session des organes de l’EAPCCO qui a réuni les chefs des enquêtes criminelles, de training, de la justice, de la lutte contre le terrorisme et du gender.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité