Urgent

HEC a suspendu l’enseignement théologique et biblique non autorisé.

Redigé par IGIHE
Le 12 juin 2019 à 12:15

La High Education Commission, HEC, a suspendu l’enseignement théologique et biblique dispensé par des églises, des congrégations et des individus, sans en avoir été autorisés.

“La direction du HEC demande aux concernés de s’approcher d’elle pour être conseillés sur la procédure à suivre pour dispenser légalement ces cours”, énonce le communiqué.

L’article 14 de la loi organique régissant l’enseignement supérieur stipule qu’un Institut Supérieur libre est autorisé à initier son enseignement par un décret ministériel qui lui accorde une personnalité juridique suite au rapport diligentée par cette Institution Nationale qui a le contrôle des Instituts supérieurs dans ses attibutions.

Un enseignant de l’Institut Supérieur des Protestants, PIASS, à Huye, Mfitumukiza Abel, a dit à IGIHE qu’il arrive souvent que même les étudiants qui suivent ces cours n’en ont pas la capacité.

“On prend quelqu’un qui n’a même pas terminé le Tronc Commun et on prétend qu’à la fin de cet enseignement de la théologie il sortira avec un diplome du deuxième cycle de l’Université !”

”Nous nous montrons incapables, dans les congrégations, de distinguer la connaissance générale acquise et les connaissances spirituelles inspirées par des prières ou reçues par la grâce divine”, a-t-il reconnu.
De telles pratiques sont contraires à la loi qui régit la reconnaissance des diplomes au Rwanda, le statut des enseignants et la logistique de l’Université.”

Les gens ont tendance à croire que les choses théologiques n’ont rien à voir avec l’Etat, oubliant que quand bien même il en serait ainsi, l’enseignement des Rwandais relève de ses attributions”, a ajouté Mfitumukiza.

Le communiqué du HEC fait suite à l’interruption de la cérémonie de remise des diplomes, le 22 mars 2019, par le Département biblique de l’Institut FATEK de l’ADEPR.

Le HEC a déclaré avoir informé la direction du FATEK que la décision d’interrompre la cérémonie et d’autres activités d’enseignement a été prise conformément aux lois qui régissent l’enseignement supérieur au Rwanda qu’ils n’ont pas respectées.

Le FATEK est suspendu alors que l’ADEPR avait ouvert, le 6 octobre 2018, le 3ème cycle de l’enseignement supérieur en Théologie et Leadership.
FacebookTwitterWhatsAppEmail


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité