Urgent

Great Strength Construction ltd : trois jeunes ingénieurs innovants construisent à moitié prix

Redigé par Jovin Ndayishimiye
Le 28 août 2019 à 01:45

Le secteur construction est une industrie très dynamique au Rwanda. Des jeunes se cherchent une place avec leurs innovations. Great Strength Construction Ltd est une jeune entreprise née en 2018. Animée par trois jeunes gens à peine sortie de la faculté d’ingénierie civile de l’Université Libre de Kigali, cette entreprise tient à tout prix à respecter des contrats très abordables. Là où d’autres entreprises taxent quarante millions pour la construction d’une villa, elle en contracte pour la moitie de ce prix. Le secret ? Ces ingénieurs mélangent sable, ciment et poudre de verres et bouteilles cassés. Ils compactent de l’argile à l’Hydraform.

Les ingénieurs Lambert Mugabe et Richard Habimana, âgés chacun de 23 ans viennent à peine de terminer leur ingéniorat civil et technologie de l’université locale privée, ULK/Université Libre de Kigali qu’ils décident d’unir leurs efforts avec un juriste de l’Université d’Istambul/Turquie, Idrissa Mfashingabo, pour fonder Great Strength Construction Company ltd (GSC ltd).

Savoir-faire investis et moins de 300 mille francs

Ils ont déjà à leur actif, sept villa déjà construites par leurs produits que sont des briques qui s’emboîtent et qui nécessitent une quantité négligeable de ciment.

"Nous avons investi très peu d’argent. Moins de 2.5 millions de francs de démarrage pour payer nos ouvriers. Mais c’est notre engagement et nos capacités intellectuelles de créativité et d’initiative qui ont le plus compté", a dit l’Ir Richard qui se targue d’avoir fait grandir GSC ltd actuellement riche d’un capital de huit millions de francs cash.

Des matériaux de construction qu'ils vendent à 100 francs selon qu'ils sont fait dans de l'argile ou à 150 Frw pour briques de sable, ciment et poudre de verre au moment où les briques dites bloco ciments à faite consistance s'achètent à plus de 400 Frw sur le marché.

Des jeunes aux ambitions mesurées
Lambert et Richard sont des jeunes qui savent qu’ils doivent arriver loin. Pour commencer, ils vendent à un prix modique de 100 Frw la brique adobe compactée à l’hydraform et à 150 la brique mortier de ciment, de poudre de verres cassés, et autres matériaux.

"Notre entreprise tient à réduire sensiblement les coûts de construction de maisons d’habitation et autres immeubles. Nous avons calculé et constaté que 70% d’une structure d’un immeuble sont des murs. Nous avons donc joué sur la réduction drastique des matériaux composant le mur. Il est important de noter que notre recette nécessite une petite quantité de ciment. Et pourtant, les laboratoires montrent que la consistance de nos matériaux est tellement sûre que nous pouvons les utiliser pour la construction d’une villa sans échafauder de coffrages de piliers en béton", a confié à IGIHE le jeune ingénieur Lambert Mugabe.

" Les clients qui viennent à nous apprécient le fait qu’ils gagnent 60% du temps de construction et 50% du coût de matériaux et travaux jusqu’à la finition", a dit Richard Habimana qui rien que depuis 2018, se félicite d’avoir achevé la construction de 7 villas avec deux autres en plan.

Le hangar dans lequel ils stockent leurs matériaux de construction qu'ils produisent eux mêmes avant de les transporter sur les sites de construction

Les autorités de District de Kamonyi ont prêté main forte à ces jeuges ingénieurs qui veulent révolutionner l’industriction de la construction au Rwanda. Elles leur ont prêté un espace de hangar pour abriter leur machines et matériaux de construction qu’ils fabriquent sur la place de marché de Bishenyi.

Mais ce n’est pas tout. "Nous sommes sollicités pour signer avec les autorités de district la construction de 16 habitations pour les familles Batwa vulnérables. Nous aurions pu les construire à 8 millions chacunes si lesdites autorités ne nous avez pas exigé de construire deux annexes pour chaque habitation. Nous avons calculé et constaté qu’ainsi, la construction de ces habitations coûtera 9 millions chacune", a ajouté Richard confiant qu’à l’avenir, l’entreprise GSC s’agrandira énormément pour étendre des agences das tous les districts du pays.

Machine électrique à briques à deux creux. Une fois produites, ces briques s'emboîtent l'une dans l'autre. Une fine couche de ciment est appliquée à la cinquième ligne du mur. Un ouvrier qui l'actionne est à même de produire plus de mille briques par jour.
Machine mécanique fabriquant les pavés. Elle est sollicitée par GSC ltd
La mixeuse qui mélange poudre de verres cassés, ciment, sable pour en faire un béton dur à toute épreuve
Les jeunes ingénieurs Richard Habimana (23 ans,gauche), Lambert Mugabe ( 23 ans,centre) et le juriste Idrissa Mfashingabo (25 ans, Droite) fiers du caractère unique de leur Great Strength Construction Company ltd
Une brique d'argile 100% compactée par la machine électrique.
le chantier de GSC ltd avec des matériaux produits par elle

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité