00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

France : Nicolas Hulot quitte le gouvernement français

Redigé par IGIHE
Le 28 août 2018 à 11:03

Le ministre français de la Transition écologique et solidaire a annoncé son intention de quitter l’équipe gouvernementale d’Edouard Philippe et Emmanuel Macron, un an après sa nomination. Nicolas Hulot a déclaré sur la radio France inter qu’il se sentait « tout seul à la manœuvre » sur les enjeux environnementaux.
« Je prends la décision de quitter le gouvernement », a annoncé Nicolas Hulot sur France inter ce mardi 28 août 2018. L’ancien producteur et animateur de télévision, qui se sentait isolé, précise (...)

Le ministre français de la Transition écologique et solidaire a annoncé son intention de quitter l’équipe gouvernementale d’Edouard Philippe et Emmanuel Macron, un an après sa nomination. Nicolas Hulot a déclaré sur la radio France inter qu’il se sentait « tout seul à la manœuvre » sur les enjeux environnementaux.

« Je prends la décision de quitter le gouvernement », a annoncé Nicolas Hulot sur France inter ce mardi 28 août 2018. L’ancien producteur et animateur de télévision, qui se sentait isolé, précise qu’il n’a prévenu ni le président, ni le Premier ministre, craignant que MM. Macron et Philippe ne tentent de le retenir et y parviennent. Ni son entourage ni même son épouse n’étaient dans la confidence.

« C’est une décision d’honnêteté et de responsabilité », plaide le ministre démissionnaire. Nicolas Hulot ne souhaite plus se résigner à une politique des « petits pas » face à des enjeux considérables. « Je ne veux pas donner l’illusion que ma présence au gouvernement signifie qu’on est à la hauteur. »

« Le Premier ministre, le président de la République, ont été pendant ces 14 mois à mon égard d’une affection, d’une loyauté et d’une fidélité à toute épreuve », explique Nicolas Hulot sur France inter. Mais à ses yeux, le gouvernement n’a pas su donner la priorité aux enjeux environnementaux.

C’est une réunion sur la chasse , lundi 27 août à l’Elysée, qui a servi de déclic. Une réunion à laquelle Emmanuel Macron avait convié un lobbyste qui n’était pas invité au départ. Un coup bas de trop, et un coup dur pour le président. Nicolas Hulot était une prise de guerre. Ni Nicolas Sarkozy, ni François Hollande, n’avaient réussi à le convaincre d’entrer dans leur gouvernement.

Avec rfi.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité