Urgent

Faîtes-vous de l’asthme ? Comment reconnaître les symptômes.

Redigé par IGIHE
Le 3 mai 2016 à 04:04

La maladie chronique affecte 4 millions de personnes rien qu’en France mais reste sous-diagnostiquée. Or, elle peut être mortelle dans certains cas. Difficulté à respirer, quinte de toux, essoufflement.
L’asthme ne se guérit pas. La pollution extérieure, comme intérieure, favorise l’apparition de la maladie chronique. Dans l’Hexagone, 4 millions de personnes sont concernées, près de 334 millions à travers le monde. Les enfants sont en première ligne.
Quinte de toux, essoufflement... Certains éprouvent (...)

La maladie chronique affecte 4 millions de personnes rien qu’en France mais reste sous-diagnostiquée. Or, elle peut être mortelle dans certains cas. Difficulté à respirer, quinte de toux, essoufflement.

L’asthme ne se guérit pas. La pollution extérieure, comme intérieure, favorise l’apparition de la maladie chronique. Dans l’Hexagone, 4 millions de personnes sont concernées, près de 334 millions à travers le monde. Les enfants sont en première ligne.

Quinte de toux, essoufflement... Certains éprouvent une gêne au quotidien. Pour d’autres, les symptômes passent inaperçus. Or, lorsqu’ils ne sont pas ou mal traités, ils peuvent s’avérer mortels. En tout, 2000 décès sont constatés chaque année en France des suites de la maladie. A occasion de la Journée mondiale qui se tient ce mardi 3 mai, metronews dresse un bilan des signes à ne pas prendre à la légère.

► La crise d’essoufflement aiguë

C’est le symptôme le plus fréquent. La crise se manifeste souvent suite à un effort physique. En effet, l’air a du mal à passer dans les bronches de la personne asthmatique.

► La quinte de toux

Ce symptôme peut être l’unique manifestation de la maladie, notamment chez l’enfant. Elle peut être persistante et apparaître suite à un effort, un rhume, un fou rire ou des contrariétés. Il est fréquent de cracher du mucus, conséquence de l’inflammation des bronches.

► Des difficultés à respirer

Les asthmatiques peuvent avoir une respiration sifflante, voire du mal à respirer profondément. Une sensation d’oppression au niveau de la cage thoracique peut aussi être ressentie.

L’asthme peut se manifester à tout moment de la journée mais survient bien souvent tôt le matin ou en pleine nuit. Selon sa forme, plus ou moins sévère, la maladie affecte considérablement la qualité de vie et le sommeil en particulier.

► La crise d’asthme

Lorsqu’un asthmatique entre en contact avec un allergène ou une substance irritante, ses bronches qui sont anormalement sensibles en pâtissent. Picotements dans la gorge, éternuements, nez qui coule….ces signes proches de ceux de l’allergie peuvent être avant-coureurs de la crise. La durée et l’intensité de la crise varie selon les individus et les circonstances. Elle peut s’étendre de quelques minutes à plusieurs jours.

► Aucun signe apparent

Dans certains cas, la personne asthmatique ne manifeste aucun symptôme visible. Des tests respiratoires sont alors nécessaires pour détecter la maladie. Ils attesteront de la difficulté de l’air à circuler au niveau des bronches.

Pour ne plus endurer ces symptômes, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre médecin qui pourra vous prescrire un traitement adapté. Chez une personne asthmatique, qui ne prend aucun traitement, l’inflammation des bronches persiste et peut conduire à l’hospitalisation.


metronews.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité