Urgent

Emmanuel Hitimana témoigne de torture dans les cachots de police ugandaise

Redigé par IGIHE
Le 25 novembre 2019 à 12:40

Ce 24 novembre 2019, le journal Imvaho approche le jeune Emmanuel Hitimana, 22 ans, qui raconte son séjour et torture dans les cachots du CMI/Chieftancy of Uganda Military Intelligence.

Ce jeune homme originaire de Mukoyoyo du District Kayonza en Province de l’Est, raconte comment il a fait un séjour de trois ans en Uganda pour, dépouillé de ses biens, se faire arrêter en mars 2017, puis subir de sérieuses bastonnades de ses bourreaux.

"J’ai passé la frontière ugandaise pour rendre visite à mon frère habitant Ntungamo de puis plus de vingt ans où il tient une boutique alimentaire. Il m’avait invité pour que je l’aide. Au moment du retour au pays avec 200.000 Shillings, j’ ai été arrêté par la police ugandaise des frontières qui me reprochait d’être entré en Uganda n’ayant exhibé que sa carte d’identité",a confié le jeune homme victime de transporter beacoup d’argent.

"Je leur ai montré le jeton d’entrée en Uganda. Ils n’ont pas accepté. Au contraire, il m’ont mis dans la salle de Police de Ntungamo après avoir pris mon argent", a-t-il dit ajoutant qu’il a comparu devant le juge qui a décidé de sa détention de deux mois et vingt jours suivie de déportation pour le Rwanda.

Il a ajouté que de deux mois, sa détention a été illégalement prolongée par les agents de police pour qui il faisait lessive, cuisine et entretien de leur pelouse.

"Ils me torturaient. Ils prenaient des morceaux de fer à béton qu’ils introduisaient entre mes deux doigts et pressaient très fort occasionnant des blessures atroces. L’un d’entre eux qui parlait Kinyarwanda a essayé de me soigner. Le 18 de ce mois de novembre, il m’a donné 20.000 Shillings et m’a montré le chemin de fuite vers la frontière rwandaise", a-t-il confié à Imvaho.

Un climat qui favorise la violence
Des témoignages d’autres jeunes gens montrent un harcèlement de jeunes Rwandais originaires de District Nyagatare frontalier avec le District du Rukiga ugandais, en quête de travaux agricoles et autres en Uganda.

Avec Imvaho Nshya


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité