Urgent

Elections 2018 : Leila Zerrougui poursuit son plaidoyer pour un processus crédible

Redigé par IGIHE
Le 7 décembre 2018 à 09:56

A quelque trois semaines des élections générales en RDC, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU en RDC, Leila Zerrougui poursuit son plaidoyer pour que les élections se tiennent comme prévu dans le cadre d’un processus crédible. Florence Marchal, porte-parole de la MONUSCO l’a déclaré mercredi 5 décembre, au cours de la conférence des Nations Unies à Kinshasa.
Mme Zerrougui a rencontré quasiment tous les candidats à la présidentielle et d’autres acteurs-clés du pays comme le président du (...)

A quelque trois semaines des élections générales en RDC, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU en RDC, Leila Zerrougui poursuit son plaidoyer pour que les élections se tiennent comme prévu dans le cadre d’un processus crédible. Florence Marchal, porte-parole de la MONUSCO l’a déclaré mercredi 5 décembre, au cours de la conférence des Nations Unies à Kinshasa.

Mme Zerrougui a rencontré quasiment tous les candidats à la présidentielle et d’autres acteurs-clés du pays comme le président du Comité national du suivi de l’accord du 31 décembre 2016, Joseph Olenghankoy et le président du Conseil supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication, Tito Ndombi.

« La période actuelle de campagne est une étape-clé dans le processus électoral au cours de laquelle les candidats ont la possibilité de présenter leurs programmes aux Congolaises et Congolais [...] Il est en conséquence important de veiller à ce que cette campagne se déroule de façon pacifique et dans le respect des opinions de chacun », a déclaré Mme Marchal.

avec radiookapi.net


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité