00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Didier Reynders rencontre à Bruxelles les protagonistes burundais en présence

Redigé par IGIHE
Le 11 juin 2016 à 12:45

Le chef de la diplomatie belge, Didier Reynders, a rencontré vendredi à Bruxelles - mais séparément - des représentants des deux camps en présence dans la crise burundaise, avec la volonté d’encourager une solution négociée à ce conflit qui a déjà fait des centaines de morts en plus d’un an.
Il s’est entretenu avec son homologue burundais, Alain-Aimé Nyamitwe, évoquant "la nécessité d’apaiser les tensions et violences actuelles au Burundi", a indiqué son département dans un communiqué.
M. Reynders a (...)

Le chef de la diplomatie belge, Didier Reynders, a rencontré vendredi à Bruxelles - mais séparément - des représentants des deux camps en présence dans la crise burundaise, avec la volonté d’encourager une solution négociée à ce conflit qui a déjà fait des centaines de morts en plus d’un an.

Il s’est entretenu avec son homologue burundais, Alain-Aimé Nyamitwe, évoquant "la nécessité d’apaiser les tensions et violences actuelles au Burundi", a indiqué son département dans un communiqué.

M. Reynders a également rappelé l’engagement de la Belgique à soutenir le processus lancé par le facilitateur africain dans la crise burundaise, l’ancien président tanzanien Benjamin Mpaka, et "engagé les parties à permettre au facilitateur de passer à une phase plus active du processus".

Le ministre des Affaires étrangères, de retour d’une visite en Tanzanie et au Rwanda - deux pays voisins du Burundi-, a également rencontré vendredi une délégation de l’opposition burundaise réunie au sein de la plateforme politique du Cnared (Conseil National pour le respect de l’Accord d’Arusha pour la Paix et la Réconciliation au Burundi et de l’Etat de droit).

Là encore, il a appelé "à la pacification sur le terrain par toutes les parties", selon un autre communiqué du Service public fédéral (SPF) Affaires étrangères.

M. Reynders a pris note de la volonté du Cnared de parvenir à des positions communes en vue du processus de dialogue - jusqu’ici infructueux - avec le régime du président Pierre Nkurunziza.

Avec Belga


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité