Urgent

Deux chercheurs rwandais publient un livre louant l’originalité de la gouvernance du Rwanda

Redigé par IGIHE
Le 24 juillet 2019 à 12:13

Deux chercheurs rwandais, les professeurs Tharcisse Gatwa et Déo Mbonyinkebe, viennent de publier un livre intitulé ‘Homegrown solutions : A Legacy to Generations in Africa’ . C’est un ouvrage collectif de 23 charcheurs en Sciences sociales. Il loue l’originalité de la gouvernance du Rwanda actuel qui s’inspire des méthodes de gouvernance traditionnelle améliorée au service du développement intégral des citoyens rwandais.

Le livre retrace les faits et gestes de l’itinéraire du nouveau régime rwandais bati après avoir arrêté le génocide des Tutsi et la faillite totale de l’Etat rwandais d’avril-juin 1994.

Les chercheurs montrent la nouvelle philosophie politique qui a guidé les premiers pas du régime : le recours aux méthodes traditionnelles proches du socialisme africain qui ont longtemps caractérisé la gouvernance du Rwanda ancien. Bien entendu, le livre montre que ces Solutions Localement Conçues sont une copie actualisée des recettes traditionnelles rwandaises.

Ces méthodes de gestion de la société ont aidé les aieux rwandais à poursuivre pacifiquement leurs vies. L’UMUGANDA, c’étaient des travaux communautaires qui consistaient dans le temps à apporter sa contribution matérielle à la reconstruction d’une habitation du voisin prise de feu.

En cas de conflits quisurgissaient, il était question de les résoudre pacifiquement sur le lieu dit GACACA. Depuis lors Gacaca est devenue une sorte de justice participative et réconciliatrice où le juge résumait les faits et débats donnés par les participants à la séance de procès. Repris après le Génocide des Tutsi de 1994, cette justice a permis de régler quelques deux millions de cas de crimes de génocide en temps record.

L’actuel Programme gouvernemental GIRINKA MUNYARWANDA s’inspire d’une pratique de solidarité ancestrale qui consistait à donner à son voisin pauvre, une génisse à élever pour nourrir ses enfants. De 2006 à 2015, ce programme a distribué 203,000 vaches d’après le Ministère de l’Agriculture qui s’était donné l’objectif de distribuer 350.000 en 2017. Il faut noter que la philosophie qui guide cette pratique veut que quand une génisse vous offerte généreusement met bas une autre génisse, celle-ci est passée aussi généreusement à votre voisin.

UBUDEHE, cette pratique d’un autre âge qui montre comment contourner la question de manque de moyens matériels pour cultiver de grandes étendues de terres, ubudehe consistait à cultiver en commun ces grands espaces pour une grande récolte... alternativement pour les voisins de même village.

Avec ce livre de 400 pages, ‘ Homegrown solutions : A Legacy to Generations in Africa ’, ce travail de recherche collective, -23 chercheurs y ont contribué-, les deux chercheurs sociologues qui ont coordonné les activités d’édition trouvent que les régimes africains ont beaucoup à explorer leurs héritages culturels pour mieux arquer le développement de leurs citoyens partant, en partie, de l’imaginaire social.

Lors de la présentation de ce livre à la Bibliothèque Nationale sise à Kacyiru, un quartier Centre-Nord de Kigali, le Professeur Gatwa rapporte que l’idée de recourir aux Solutions Localement Conçues (Homegrown SolutionsHGS) a mijoté tôt dans les années 1995-1998, période où des débats étaient menées à la Présidence de la République, au Village URUGWIRO, que beaucoups de milieux politiques, intellectuels et chercheurs étaient invités pour contribuer à arrêter une nouvelle philosophie de reconstruction du Rwanda en se basant sur des suggestions populaires.

"Au fil du temps, les Rwandais ont décidé de recourir aux méthodes de gouvernance traditionnelles revisitées (Ubudehe, umuganda, Girinka, Itorero, Abunzi/Conciliateurs) et même aux schémas qui existaient encore (Udukiriro/Centres d’artisanat rwandais, Umushyikirano/Dialogue national...).

"Ce livre retrace la feuille de route originale des Rwandais soucieux de trouver des solutions à leurs problèmes", a dit Prof Gatwa.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité